Me Doudou NDOYE : « Au Sénégal, On Ne Connait Plus La Langue Française Et On Devient De Mauvais Juristes »

Avocat de la défense dans le procès dit de la caisse d’avance, Me Doudou NDOYE n’a pas fait que du droit hier à la reprise de l’audience.

L’ancien ministre de la Justice a aussi fait un cours de français à ceux du camp d’en face qui accusent le maire de Dakar d’avoir fait du faux.

« Le président de la République, quand il fait un décret, il vise tous les documents. Ces visas ne disent pas qu’il confirme qu’il a étudié ces lois. Le visa, c’est simplement un constat que le papier qu’on m’a donné existe », soutient l’avocat.

Poursuivant sa démonstration, Me Doudou NDOYE renchérit : «L’instrumentum est le simple papier ; le négocium est l’intérieur, c’est-à-dire la substance du papier. Le droit est fondé sur le français et le bon français. Mais, malheureusement, au Sénégal, on ne connait plus la langue française et on devient de mauvais juristes ».

In the Spotlight

Les gros porteurs en grève à partir de ce lundi

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les gros porteurs entament à partir de ce lundi une grève sur toute l’étendue du territoire national. Gora Khouma et ses camarades fustigent ainsi la reculade de l’Etat du Sénégal dans l’application du règlement 14 de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*