ME EL HADJI DIOUF REPOND AU PROCUREUR MBACKE FALL «C’est un tissu de contrevérités»

«C’est un tissu de contrevérités». C’est en substance ce qu’a déclaré Me El Hadji Diouf, avocat de l’ancien président tchadien, Hissen Habré hier, lundi 1er juillet, devant les locaux des Chambres africaines extraordinaires.maitre eladji diouf

L’avocat de l’ancien président Tchadien n’a pas attendu trop longtemps pour apporter sa réplique sur les déclarations du procureur général prés les Chambres africaines extraordinaires, Mbacké Fall,  à l’occasion du point de presse hier, lundi.
Aussitôt la fin du point de presse, Me El Hadji Diouf, qui attendait devant les locaux desdites Chambres, a souligné que «tout ce que le procureur général a dit aujourd’hui est totalement faux. C’est un tissu de contrevérités. Il a voulu violer le secret de l’instruction pensant que nous n’allons pas réagir».

En ce qui concerne les allégations du procureur général avançant que l’ex-président détenait «des armes de guerre», Me E. H. Diouf a précisé que ces propos constituent «une injure faite au peuple sénégalais». Et de s’interroger : «Il devrait nous dire quelles sont ces armes. Sommes-nous dans un Etat ? Est-ce que l’Etat n’a pas les moyens d’arrêter quelqu’un qui détient des armes illégalement ?»

Pour l’avocat,  «il est triste d’entendre un Etat dire que tel citoyen détient des armes mais l’Etat ne peut pas les récupérer. C’est comme si l’Etat ne disposait pas suffisamment de forces et de moyens pour arrêter quelqu’un qui détiendrait des armes de façon illégale. La thèse même n’est pas plausible et acceptable». Selon le tonitruant avocat, «le procureur général a déjà jugé et condamné Habré. Il est considéré comme quelqu’un qui ne peut pas bénéficier d’une présomption d’innocence».

En plus du procureur général, M. Diouf n’a pas manqué d’indexer les organisations de défense des droits de l’homme en déclarant «Habré est un fond de commerce pour la Raddho, Human Right Watch, Amnesty international».

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*