Me Mame Adama Guèye : “La République est en danger…”

Me Mame Adama Guèye, le président du mouvement “Senegaal Bu Bees” n’en démord pas : “la République du Sénégal est en danger”. Invité de l’émission Objection de Sud Fm avant-hier, dimanche 01 avril 2018, l’ancien bâtonnier s’est insurgé contre la façon dont le pouvoir se gère au plus haut sommet de l’État, contribuant ainsi à fausser la vraie nature de la République.

Me Mame Adama Guèye n’a pas usé du dos de la cuillère avant-hier, dimanche 01 avril, pour dire son appréciation de la marche du pays. Analysant en effet les problèmes qui se posent au Sénégal, à l’émission Objection de Sud Fm animée par Baye Oumar Guèye, le président du mouvement “Senegaal Bu Bess” n’a pas manqué de marteler que “la République est en danger”. Celui qui fut ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats a martelé dans la foulée et sans fioritures que “Le problème est que nous avons les signaux apparents d’une République mais nous ne sommes pas une République”.

Suffisant pour qu’il en conclue que pour juguler ce fléau, il faut envisager des “réformes systémiques, réformes en profondeur pour aller à une autre République”. Me Mame Adama Guèye poursuivra en disant : “Nous avons un système avec une personne centrale qui est le président de la République, omnipotent avec des pouvoirs exorbitants, qui est l’alpha et l’oméga de tout”. À en croire par ailleurs l’ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats qui a récemment annoncé sa candidature à la présidentielle de 2019, “nos présidents de la République utilisent les pouvoirs qu’on leur confère. Les pouvoirs qu’on confère à un président de la République ont une finalité. Il doit les utiliser conformément au terme de sa prestation de serment dans l’intérêt général”. Toutes choses qui l’ont poussé à constater “un détournement permanent du pouvoir d’État au service du pouvoir en place et à des fins politiciennes”.

Et Me Mame Adama Guèye de citer comme preuve la manière dont le pouvoir est distribué et qui pose problème. “Ces responsabilités sont distribuées sur quelles bases ? Elles sont distribuées sur la base de l’intérêt général? Elles sont distribuées sur la base du système de clientélisme politique. Et il n’y a pas de contrôle, parce que c’est le système qui est ainsi élaboré”, conclura le patron du mouvement “Senegaal Bu Bees”.

Pour rappel, Mame Adama Guèye a annoncé en février dernier sa candidature pour l’élection présidentielle de 2019. Il avait fait cette annonce à l’occasion du lancement officiel de son mouvement “Senegaal Bu Bess”. À l’occasion, il avait juré devant Dieu et devant les populations sénégalaises  que sa candidature est motivée par le désir de servir le peuple sénégalais : “Je fais le serment solennel devant Dieu et devant le peuple sénégalais que j’aspire à la haute responsabilité de Président de la République dans le but exclusif de servir notre vaillant peuple et ses intérêts supérieurs”.

Auteur: Moctar DIENG – Sud Quotidien

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*