Me WADE : «j’aurais fait plus pour Touba, si … »

Me WADE : «j’aurais fait plus pour Touba, si … »

L’ancien président de la République n’a pas fait de cadeau à Macky SALL hier lors de sa visite à Touba.

Talonnant presque le leader de l’APR dans la cité religieuse, Me WADE a encore dénoncé la situation politico-économique du pays.

  «La situation financière du Sénégal est grave. Le niveau d’endettement est alarmant et sans précédent. Il ne devrait pas dépasser 17 %, mais la dette du Sénégal atteint 65 %. Le seul casse-tête du ministre de l’Economie et des Finances, c’est comment faire pour payer les salaires (…)», a commencé par indiquer le président WADE. Qui désigne Macky SALL comme le dessinateur de ce tableau sombre de l’économie du Sénégal. Et Me WADE d’indiquer qu’il a pourtant tendu la main à son successeur.

«Je croyais qu’il y aurait une continuité de l’Etat et que mon successeur allait remettre le pays sur les rails de l’émergence, mais tel n’est pas le cas. La situation économique du pays s’est empirée depuis mon départ. Pourtant, je n’ai jamais refusé de collaborer avec Macky SALL, je lui ai toujours tendu la main afin qu’on travaille ensemble dans l’intérêt du Sénégal. C’est ce que je le lui ai dit le jour de son installation où j’ai même prié pour lui en sortant du Palais présidentiel. Mais Macky SALL a suivi de mauvais conseils. Il m’a attaqué et a tenté de m’humilier. Mais Dieu tranchera entre nous. Le Pds reviendra au pouvoir. Certes je ne peux plus être président ou devenir ministre ou conseiller, mais mon parti va revenir au pouvoir», a déclaré le leader du PDS.

Me Abdoulaye WADE qui a effectué de nombreuses visites et qui a reçu en audience plusieurs Mbacké-Mbacké de regretter tout ce qu’il n’a pas pu faire pour la cité religieuse. «Si j’avais obtenu un troisième mandat, j’aurais fait plus pour Touba (…)», a-t-il fait remarquer.

Arrivé à Touba, Me Wade ne perd pas du temps à dire ses préoccupations sur la situation financière du Pays. Ensuite, il a lâché tout ce qu’il tenait dans son coeur: “Macky dafma deudou, begeuma torokhal, mais Yalla…”

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*