Me Yérim Thiam persiste et signe : "Karim Wade ne peut pas être candidat en 2017″

7492768-11552037Dans le cadre du procès Karim Wade, les avocats de l’Etat ont tenu une conférence de presse, ce samedi, pour répondre aux arguments brandis par leurs confrères de la défense. Me Yérim Thiam, un des membres du collectif, s’est intéressé lui à la nationalité de Karim Wade”, selon Senego.

” J’ai entendu dire que la nationalité de Karim Wade n’a rien à faire avec le dossier. Mais lorsque Karim Wade avait été appelé à la barre pour la première fois, il a demandé l’autorisation à la Cour de lire une déclaration préliminaire. Il a dit: « je suis un prisonnier politique parce qu’on veut m’empêcher de participer aux prochaines élections présidentielles de 2017″a rappelé Me Thiam. Avant d’ajouter : “Quand on regarde le droit, rien que le droit, argumente-t-il, Karim Wade ne peut pas être candidat en 2017. En l’état actuel de la Constitution, un double national ne peut pas être candidat à la présidence de la République. Karim Wade ne peut pas être président de la République. C’est simple, il ne peut pas se présenter” .

Et quid de sa renonciation à la nationalité française? , Me Yerim Thiam explique : ” On ne peut pas se réveiller comme ça un jour et dire qu’on renonce à une nationalité. Qu’il dise au peuple sénégalais qu’il a demandé à renoncer à la nationalité française. En ce moment là, on va suivre. Si jamais il obtient gain de cause, il peut se présenter en 2017″.

Karim Wade et ses co-prévenus sont poursuivis pour présumé enrichissement illicite de 117 milliards F Cfa par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Le procureur a requis 7 ans de prison ferme contre Karim , 250 milliards d’amende, la confiscation de ses biens…

Le délibéré est fixé au 23 mars prochain.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*