Médiation au Burundi : Le Pds disqualifie le Président Macky Sall

burundiLe Parti démocratique sénégalais ne semble vouloir laisser aucun répit au chef de l’Etat qu’il attaque sur tous les terrains. Même son voyage au Burundi, renseigne Le Populaire, où il est choisi par l’Union africaine pour être parmi les 5 chefs d’Etat chargés de faire relancer le dialogue politique, est matière à le vilipender. Le Comité directeur du Pds “regrette le choix porté sur la personne de Macky Sall”. Pour les libéraux, le chef de l’Etat sénégalais “est disqualifié pour une telle mission parce que n’ayant pas les qualités morales requises pour faire de la médiation, et vient de s’illustrer par un spectaculaire reniement de sa parole”. Charité bien ordonnée devant commencer par soi-même, les libéraux estime que le Président Sall devrait commencer par régler la situation de son pays avant de prétendre jouer au médiateur ailleurs. “Cet homme-là, qui s’est révélé allergique à la démocratie, autoritaire, intolérant et qui n’a jamais prêté la moindre attention à son opposition et ne l’a jamais reçue depuis quatre années qu’il est au pouvoir, qui organise un référendum sans aucune concertation préalable avec son opposition, est disqualifié pour procéder à une quelconque médiation, alors qu’il fait pire chez lui où il devrait commencer à respecter tous les acteurs de la vie politique”, ont-il dénoncé.

In the Spotlight

Bolloré vole 1,5 milliard au fisc sénégalais

by Babacar Diop in A LA UNE 0

Bolloré pris en flagrant délit de fraude fiscale ! C’est ce que révèle Libération en une de sa parution du jour. Un contrôle a permis aux services des impôts et domaines de déceler de nombreuses [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*