Meurtre de Bassirou Faye : Deux autres policiers lavent Tombong Oualy

7317666-11256711Après Sette Diagne , le principal témoin qui dans ses déclarations a disculpé Tombon Oualy, les deux agents de la police cités par le procureur dans son réquisitoire supplétif ont “blanchi” totalement leur collègue.

Certes, ils ont tous les deux innocenté Tombon Oualy, mais ils n’ont pointé un doigt accusateur sur personne. Dans leur déposition, ils ont déclaré que ce n’est pas Tombong Oualy qui a tiré sur l’étudiant Bassirou Faye. Un autre policier, du nom de Diandy, entendu a abondé dans le même le sens.
Rappelons que l’étudiant Sette Diagne dans ses déclaration a soutenu formellement que c’est un policer grand de taille et teint clair qui a tiré la balle qui a tué Bassirou Faye. Et, il a même identifié un certain B.M. Cependant d’autres policiers répondent plus au moins à la description qu’il a avancée. Il s’agit de C.D qui serait un gradé, cousin d’une haute personnalité de l’Etat. Il était aussi aux commandes ce jour-là et il était posté au niveau du pavillon D, non loin du lieu du crime. Mais, ce dernier n’a pas encore été entendu dans la procédure. Et, il a même pris deux semaines de repos après les événements du 14 août dernier à l’Ucad. Quoi qu’il en soit, l’enquête suit son cours et selon les sources généralement bien informées citées par L’As, le doyen des juges envisage d’entendre deux autres policiers la semaine prochaine.

In the Spotlight

Concours général : Ces impairs qui grippent la machine

by bishba in Education 0

L’image du Concours général s’effrite davantage. Cette année, les épreuves de Maths puisées dans le Net ont poussé parents et candidats à demander la reprise de l’examen. Mais au-delà, ce manquement noté met à nu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*