Mimi TOURE Égratigne Macky : « Si On Veut Avoir La Prétention D’être Un Pays Émergent, Il Faut… »

En voulant davantage enfoncer le maire de Dakar qui croupit en prison depuis plus de neuf mois, l’ancien Premier ministre a jeté d’énormes pavés dans la mare de Macky SALL.

Dans les colonnes du journal Vox Pop, Aminata TOURE qui semble faire le bilan de son passage au ministère de la Justice n’a pas été avare en leçons d’éthique.

«Si on veut avoir la prétention d’être un pays émergent, il faut que les ressources soient gérées de manière vertueuse. Et que cela s’applique à tout le monde », a-t-elle déclaré.

Seulement, ces propos n’éclaboussent pas uniquement les adversaires de Macky SALL qui ont maille à partir avec dame justice. D’ailleurs, les soutiens de ces derniers n’ont cessé de faire état d’une justice à double vitesse. Pendant que les adversaires de Macky SALL trinquent, indiquent-ils, des responsables de l’APR qui sont pris la main dans le pot de confiture continuent à vaquer à leurs occupations politiques.

Mimi TOURE, Sur Sa Traque Aux Biens Mal Acquis : « 200 Milliards Ont Été Recouvrés »

L’ancien Premier ministre en est convaincu, il n’a pas traqué le vent. Pour Aminata TOURE, la reddition des comptes dont le régime de Macky SALL a fait son cheval de bataille à son installation a donné des fruits plus que mûrs.

Selon elle, c’est un pactole de plusieurs un milliards de nos francs que l’Etat du Sénégal a recouvré.

« Moi je considère que tous les ans, tous les gestionnaires, dans leur budget, doivent prévoir une opération d’audit. 200 milliards, vous trouvez que ce n’est pas beaucoup », explique Aminata TOURE dans les colonnes de Vox Pop. Se gardant de dire à qui cet argent a été pris, l’envoyée spéciale du Président de renvoyer tout le monde au ministre de la Justice, pour éclaircissement. « Il faudra inviter le ministre de la Justice à vous clarifier tous ces montants. A l’époque, je me rappelle qu’il y avait un chèque de 33 milliards, parmi tant d’autres qui ont été versés dans les caisses du trésor public », soutient-elle.

Et comme pour démontrer qu’elle n’a pas perdu temps avec la traque, Mimi TOURE invoque l’actualité internationale.

«Si vous suivez l’actualité, cette affaire se poursuit en Allemagne, où la compagnie FRAPORT qui opérait autour de l’aéroport, ses dirigeants se retrouvent à avoir des soucis judiciaires. Alors que, quand on avait démarré cette reddition des comptes, on disait que c’était une affaire politique. Voilà que ça va jusqu’à l’étranger en termes de rebondissements », se console l’ancien garde des Sceaux.

In the Spotlight

USA: Génocide par prescriptions médicales

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Introduction : Aux États-Unis, la classe ouvrière blanche a été décimée par une épidémie de « décès prématurés » – un terme neutre pour masquer la baisse de l’espérance de vie dans ce segment démographique historiquement important. Il [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*