Ministère de l’Assainissement : Sur les traces d’une mafia organisée

L’affaire de l’escroquerie sur des marchés publics qui a fait tomber le Directeur de l’Assainissement et plusieurs de ses collaborateurs n’est que la face visible de l’iceberg.

“Libération” note qu’une enquête à l’Agence judiciaire de l’Etat (Aje) révèle que 700 contrats fictifs ont été signés par la Direction de l’Assainissement en faveur de fournisseurs contre des versements de pots-de-vin. Ce, par l’entremise d’un intermédiaire du nom de Khadim Dieng qui a été interpellé par la Section de recherches de la gendarmerie dans le cadre de l’enquête ouverte sur cette affaire.

“Libération”indique que ces malversations ont fini de révolter les bailleurs de fonds qui avaient mis 6,115 milliards de Fcfa sur la table.

Le montant du préjudice n’est pas encore déterminé. “L’enquête donnera des réponses claires. Ce qui est sûr, c’est que des magouilles ont été effectuées pour procéder à des détournements massifs sur le montant initial de 6 milliards mis à la disposition du projet (d’installation de sanitaires dans les foyers religieux : Ndlr)”, note une source de “Libération”.
Le journal pense que cette affaire n’est que la face visible de l’iceberg car une affaire de vol au coeur de la Direction de l’Assainissement est pendante devant la Sûreté Urbaine. Du matériel informatique, réceptionné par le Directeur, a été volé. Une affaire qui intervient au moment où à l’Office national de l’Assainissement du Sénégal (Onas), une autre structure dépendant du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, une caissière a disparu avec 97 millions de Fcfa. Aussi, il y a quelques temps, rappelle “Libération”, la rondelette somme de 22 millions avait été volée au DAGE de Mansour Faye alors qu’il déposait un passager à l’aéroport.

Libération avec Seneweb

In the Spotlight

Aimez-vous le visage de la nouvelle Marianne ?

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Ce n’est pas une FEMEN, c’est déjà une réussite La nouvelle Marianne, dévoilée jeudi par Emmanuel Macron est représentée de profil, les cheveux au vent, coiffée d’un bonnet phrygien bardé d’une cocarde et le regard [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*