MISE EN PLACE D’UN SENAT: Les propos de Macky Sall sèment le désordre au Burkina

Macky Sall jokhognePremier impair diplomatique pour le président Macky Sall ! En visite au Burkina-Faso pour 72 heures, il n’a pas pris de gants pour dire ce qu’il pense du Sénat. Mal lui en a pris : c’est le principal sujet de friction entre le président Compaoré et ses opposants…

Il n’est pas de coutume dans les arcanes diplomatiques qu’un chef d’Etat exprime le fond de sa pensée sur la situation politique intérieure du pays-hôte. Résultat des courses : un journal comme “L’Observateur Paaalga” se demande ” de qui se moque Macky Sall ?”

“Chaque pays, selon les situations du moment, ou selon la réalité, doit pouvoir décider, en toute souveraineté, de ce qu’il considère comme étant le plus approprié. Un sénat dans une démocratie peut bien se comprendre. Au Sénégal, nous allons voir, lorsque la commission nationale va soumettre ses réflexions, ce que nous allons retenir”, a déclaré le président Sall, mettant ainsi le feu aux poudres.

Dans une ambiance à couper au couteau, le Burkina vit en effet une polémique nationale liée à la volonté du président Compaoré d’instituer un Sénat. L’opposition du pays des “hommes intègres” est convaincue que le chef de l’Etat cherche à faire modifier l’article 37 de la Constitution qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels.

Macky Sall lui-même avait supprimé le Sénat le 19 septembre dernier. Ne mesurant sans doute pas dans l’immédiat la portée de ses déclarations, le président sénégalais s’est mis à dos une bonne partie de l’opposition et de la société civile Burkinabé.

NETTALI.NET

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*