MOBILISATION DE L’APR POUR L’INAUGURATION DU CENTRE INTERNATIONAL DE DIAMNIADIO LES 20 MILLIONS DE FARBA NGOM SEMENT LA ZIZANIE

Farba NgomLa  désignation d’Oumar Guèye  comme  coordonnateur  départemental  de l’Apr à Rufisque, et donc comme «gestionnaire»  des 20 millions de la mobilisation destiné à l’accueil de Macky Sall jeudi prochain à Diamniadio, semble vraisemblablement un plat indigeste pour ses adversaires. Ils l’ont  encore fait savoir,  à l’occasion de la venue de Farba Ngom dans le cadre des préparatifs de l’inauguration du centre  de la  Francophonie  prévue  dans deux jours. La  rencontre prévue  au Cnfa de Rufisque  a fini en queue de poisson.

Venu  remettre les fonds destinés à la mobilisation aux responsables de l’Apr, Farba Ngom s’est heurté à un véritable  mur  du refus contre le fait  accompli. En effet, ce sont deux camps  diamétralement opposés  qui s’observant  en chiens  de faïence qui ont  répondu à l’invitation de l’émissaire  du parti au pouvoir.
Et le feu allait  être mis aux poudres lorsque  ce dernier a commis  la maladresse de dire  que le président de la République avait porté  son choix  sur  le ministre Oumar Guèye comme coordonnateur du parti dans la localité. En conséquence, c’est à lui que  revenait la gestion et la répartition des moyens  prévus pour la mobilisation à l’accueil de Macky Sall, ce jeudi 23 octobre. 
 
Une  décision que les contempteurs d’Oumar Guèye ont  tout de suite désapprouvée  et  c’est le doyen Abdourahmane Seck dit Homère, beau-père de Macky Sall, qui se portera volontaire pour lever certaines équivoques. Mais, la parole lui sera refusée. Ce qui provoqua  un tohubohu énorme avec des échanges de  propos aigres doux entre responsables et d’insultes entre les deux camps.
 
Dans  cette atmosphère lourde, la tension avait commencé  à monter  dans la salle du Cnfa. Alors  Farba Ngom et sa délégation ainsi que le ministre Oumar Guèye évacuèrent  les lieux,  laissant derrière eux une  réunion en queue de poisson.
 
Les membres du camp de la fronde se donnèrent alors rendez-vous au siège de l’Apr à Rufisque  Est pour  adopter une  stratégie  de riposte. Et là, les jeunes  ont voulu  passer à l’action mais ils seront  dissuadés  par  leurs  aînés. Toutefois, les frondeurs  contre  Oumar Guèye  et Souleymane  Ndoye  promettent  de réagir  à la mesure  de l’affront.
Et selon Demba Diallo, adversaire irréductible  de Souleymane  Ndoye et  d’Oumar Guèye, «Farba Ngom est venu nous imposer quelque chose que même Macky Sall ne peut pas nous imposer. Il a d’entrée fait savoir à l’assistance que l’argent de la mobilisation sera placé entre les mains du ministre Oumar Guèye parce que c’est Macky Sall qui le veut ainsi lorsqu’on sait qu’il a choisi Oumar Guèye comme coordonnateur du département».  
 
Un état de fait  qu’ils ne  sont pas prêts à accepter : «les apéristes du département n’accepteront jamais. Si c’est le Président Macky Sall qui l’a dit, il ne rend pas à Rufisque la pièce de sa monnaie… Tout cela est un manque de respect notoire», a martelé  M. Diallo. Et de révéler  d’ailleurs que la venue de Farba  Ngom était juste  une  mise en scène  pour  formaliser les choses, mais qu’Oumar Guèye  «était  déjà  en possession des fonds. 
 
Au final, Demba Diallo et ses camarades menacent : «Rufisque va réagir à la mesure de l’affront et Macky Sall lui-même saura de quelle côté se trouve la force». Les  fonds  prévus  remis  aux  responsables et  aux alliés du parti présidentiel  sont estimés à 20 millions de francs. 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*