MONDIAL 2014 – Côte d’Ivoire – Sénégal : Giresse et Lamouchi ouvrent les hostilités

Giresse et Lamouchi
Giresse et Lamouchi
Giresse et Lamouchi

Au cours de son point de presse d’hier, Sabri Lamouchi a fait un flash-back pour rebondir sur des propos qu’aurait tenu son homologue français à la tête de la sélection du Sénégal. Pour lui, la qualification des Eléphants pour la Can 2013 ne devrait souffrir d’aucune contestation.

«L’année dernière déjà après notre qualification pour la Can 2013, il y a eu des déclarations comme quoi nous aurions été avantagés par l’arbitrage. C’est bien facile de se cacher derrière certaines choses pour critiquer. J’ai trouvé déplacé de parler de l’arbitrage.

Car à Dakar, si nous avons pu inscrire deux buts, c’est qu’il y avait de la place pour en mettre d’autres. Et là bas, c’est bien une équipe de Côte d’Ivoire que nous avons vu et pas seulement des individualités», comme pour répondre au coach du Sénégal, Giresse, déjà regardant sur l’arbitrage, relevant  que les Eléphants truffés d’individualités n’avaient pas un bloc équipe.

«Je laisse à Alain Giresse la responsabilité de ses propos, a déclaré Lamouchi. Je trouve qu’il faudrait être un peu plus modéré. Quant aux critiques à l’équipe adverse, je trouve qu’il a tout à fait le droit. Moi je n’en ferais pas autant car ce n’est pas ma devise. Mais concernant ses critiques sur l’arbitrage avant le match, je trouve déplacé de fonctionner ainsi», a-t-il rétorqué.

Une observation rendue possible par les dernières prestations ivoiriennes. «C’est vrai qu’au cours de nos deux derniers matchs, nous avons eu des comportements différents dans des contextes différents», a reconnu le conférencier.

Mais, samedi prochain, au stade Félix Houphouët-Boigny, «nous démontrerons à Alain Giresse qu’en plus de nos individualités, nous avons un collectif. Et puis, ce n’est pas lui qui fera la différence sur le terrain», a conclu Lamouchi qui «rêve du Brésil» et qui fera «tout ce qui est possible pour permettre à la Côte d’Ivoire de se qualifier pour son troisième mondial d’affilée».

Avec Sport-ivoire

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*