MONDIAL DE 2014 : La participation des « Lions » compromise

babatandianLa Fédération sénégalaise de basketball risque de connaître le même sort que celles suspendues par le ministère des Sports suite à la fugue de leurs athlètes. En effet, la participation des « Lions » du basket au Mondial espagnol de septembre 2014 est compromise.

La fugue de la jeune Ndiaté Lô lors des derniers Jeux de la Francophonie à Nice risque de coûter cher à la Fédération sénégalaise de  basketball. Elle vient d’être victime d’une interdiction de disputer des compétitions dans l’espace Schengen. Une mesure qui va couvrir la période du Mondial de basket prévu en septembre 2014 en Espagne.

Du côté du ministère des Sports, on motive cette décision par un fâcheux constat des fugues des sportifs lors des compétitions en Europe comme c’était le cas lors des Jeux de la Francophonie. « En janvier, lors de l’arbitrage budgétaire, le ministère avait averti toutes les fédérations qu’il suspendrait celles dont les athlètes auront fugué lors des compétitions à l’étranger. On n’a fait qu’appliquer cette mesure », affirme Souleymane Boune Daouda Diop, directeur de la Haute compétition. Mais à la Fédération de basket, le président Baba Tandian se dit surpris.

« C’est une décision très rapide. La fédération ne peut être nullement responsable de la fugue de cette jeune fille, d’autant plus qu’elle n’a pas voyagé avec nous ni au départ ni au retour. Elle a pris un autre vol et on ne pouvait pas la surveiller », explique-t-il, tout en fustigeant la démarche de la jeune fille « qui pouvait émigrer légalement si elle était restée au Sénégal et franchir les étapes supérieures en équipe nationale ».

« On vient de signer un accord avec la Fédération française de basket qui nous permet d’envoyer nos joueurs en France pour des stages et autres. En plus, cette fille ne pourra pas jouer au basket là-bas parce qu’elle aura besoin de notre autorisation de sortie du territoire national », poursuit Tandian. Selon lui, « on ne doit pas réduire à néant, par la faute d’une jeune fille, le travail de toute une année de 12 professionnels qui ont acquis de haute lutte la qualification à cette Coupe du monde ».

« Le basket n’a jamais été épinglé dans une affaire de fugue. Nos jeunes viennent de disputer deux coupes du monde en Europe et ils sont tous revenus. Même une équipe locale avait séjourné à Bilbao, en Espagne, et est revenue en entier. Il faudrait donc que le ministère sache raison garder et ne nous mette pas sur le même pied que des fédérations comme le canoë-kayak. Le basket est le sport le plus titré au Sénégal et aller en Coupe du monde représente beaucoup de chose », argumente le président de la Fsbb. Pour le moment, Tandian « qui se dit délégataire de pouvoir », reste à l’écoute du ministère des Sports.

O. NDIAYE

In the Spotlight

Vidéo- Assane Diouf change de look et reprend du service.

by bishba in FAITS DIVERS 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Les élections législatives peuvent-elles se tenir le…Direct – Emmanuel Macron : «Je mettrai tout…17 novembre 1986 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*