Moustapha Diakhaté, président du groupe BBY : «Le Parlement est plus orienté vers la diplomatie»

Le président du groupe parlementaire majoritaire n’est pas heureux du bilan de l’Assemblée nationale. Moustapha Diakhaté constate : «Il n’y a pas eu de grandes enjambées par rapport aux Législatures précédentes.

Les lois d’origine parlementaire sont presque inexistantes.» En effet, Diakhaté souligne que la quasi-totalité plupart des projets de loi soumis à l’Assemblée nationale émane du pouvoir.

«Les députés sont inertes. Les quelques lois qui ont été proposées n’ont pas connu de suivi parlementaire, entre autres constats. Il n’y a pas de contrôle parlementaire. Il n’y a aucune valeur ajoutée par rapport aux législatures précédentes.»

Pour Moustapha Diakhaté, «il faut que les commissions mettent la main à la pâte en contrôlant l’action gouvernementale, qui est une prérogative constitutionnelle de l’Assemblée nationale».

En outre, ce bilan est dû aussi, selon lui, au fait que «le Parlement est plus orienté vers la diplomatie avec notamment les rencontres du président de l’Assemblée nationale du Sénégal avec ses homologues des pays étrangers».

  • Écrit par  Seydina Omar GUEYE

Stagiaire

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*