Moustapha Niasse apporte la réplique à Diouf : « Je dois toutes mes fonctions de ministre à Senghor »

b15fb01f2a6878dd483420a226dc4cb6A l’écouter parler, Moustapha Niasse doit une fière chandelle à feu Léopold Sédar Senghor. En marge du colloque international sur le thème « Senghor, l’universel », le président de l’assemblée Nationale a fait savoir qu’il devait toutes ses fonctions de ministre à Senghor faisant fi de ses attributions occupées sous le magistère de Diouf, rapporte L’Observateur.

Une déclaration qui sans doute fait office de réplique à Diouf qui dans ses mémoires l’a dépeint comme un homme nerveux et égoïste. « J’ai eu le privilège et l’insigne honneur d’avoir assumé la fonction de directeur de Cabinet du Président Léopold Sédar Senghor , du 4 mars 1970 au 15 mars 1978. Je fus nommé au poste de ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Environnement, jusqu’au 15 septembre 1978 (…). J’ai pris en charge, ensuite, le ministère des Affaires Etrangères jusqu’en octobre 1984 puis à nouveau après neuf ans de pérégrinations dans le secteur privé, je fus repris au lasso et renvoyé aux ministère des affaires étrangères pour cinq ans, de juin 1993 à juillet 1998, a souligné Niasse. Et tout cela je le dois à Dieu mais surtout à la confiance de Senghor ».

Même si en 1984, Senghor était déjà à la retraite, Niasse croit le lui devoir et non à Diouf, qui pourtant était déjà président à cette époque.

Par SenewebNews

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*