MOUVANCE PRESIDENTIELLE Les «Follistes» réaffirment leur ancrage dans Bennoo

Landing Savané Leader de And Jëf

Les nuées qui pèsent sur la coalition présidentielle, avec la scission de Rewmi d’Idrissa Seck, n’altèrent apparemment en rien l’engagement de Landing Savané et de And Jëf à accompagner Macky Sall, dans l’exercice du pouvoir et le redressement du pays. Dans un communiqué dont nous avons reçu copie hier, dimanche,  les « Follistes » réaffirment leur ancrage ferme dans Bennoo Bokk Yaakaar, avant de plaider pour  des « Assises nationales sur la Casamance» et une «Plateforme pour l’Ecole et l’Université »afin de prévenir les crises ultérieures du système éducatif.

Landing Savané et cie ont ainsi réaffirmé sans ambages leur ancrage dans la coalition politique Bennoo Bokk Yaakaar. Pour And Jëf, il s’agit ni plus ni moins que de réitérer encore la volonté ferme de contribuer pleinement aux efforts de Macky Sall et de son gouvernement, pour venir à bout des

Landing Savané Leader de And Jëf
Landing Savané Leader de And Jëf

nombreux défis politiques, économiques et sociaux auxquels le pays reste confronté. Dans la mouvance, le parti de Landing s’est  félicité de la nomination d’Aminata Touré au poste de Premier Ministre de la République du Sénégal, tout en lui affirmant son soutien militant dans l’exercice de ses nouvelles responsabilités.

Se prononçant sur la question casamançaise, l’instance dirigeante d’And Jëf a encouragé le gouvernement dans la recherche de la paix avant de réaffirmer sa proposition d’organiser « les assises nationales sur la Casamance» afin de trouver une solution durable à «ce douloureux conflit qui n’a que trop duré ».

Le calvaire des populations en butte aux inondations a également retenu l’attention d’And Jëf. A ce niveau, Landing et cie ont invité le nouveau gouvernement à engager des actions décisives en vue d’accélérer le rythme des réalisations des ouvrages d’assainissement déjà initiés et  d’opérer une restructuration de toutes les zones inondables.

Sur la crise universitaire, «les Follistes» ont lancé un appel au gouvernement pour la reprise du dialogue avec le SAES (Syndicat autonome des enseignants du Supérieur) et toutes les composantes de l’université afin de trouver des réponses consensuelles aux doléances des acteurs.

Allant plus loin, And Jëf a plaidé pour que tous les acteurs de l’école et de l’université s’investissent à l’élaboration concertée d’une « Plateforme pour l’Ecole et l’Université» seule capable de prévenir des crises ultérieures néfastes à la formation de la jeunesse sénégalaise qui reste, en dépit de tout, la principale ressource de notre pays, selon le parti.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*