NE POUVANT PLUS PATIENTER POUR DES SOINS: Un Sénégalais sème la pagaille dans un hôpital en Italie, bastonne deux policiers et prend 10 mois de prison dont 10 jours ferme

A.C est envoyé en prison en Italie. Ce Sénégalais âgé seulement de 20 ans a semé la pagaille dans un hôpital de la ville de Côme, une ville du Nord de l’Italie. Parti se faire soigner après une blessure à la main, notre compatriote a estimé que les médecins et les infirmiers de l’hôpital l’ont laissé à lui-même pendant trop longtemps pour s’occuper des patients italiens.

En Italie, la chronique des expatriés sénégalais continue de s’écrire à l’encre pathétique. Loin de l’exemplarité enseignée par Djibril Mbengue, ce Sénégalais établi dans ce pays du sud de l’Europe et qui a sauvé récemment de la noyade un enfant, nos compatriotes se font remarquer de la plus indigne des manières. Dernier en date dans ce qu’il convient d’appeler une mauvaise image du Sénégal, le scandale créé dans un hôpital italien par un Sénégalais de 20 ans.
Les faits se sont déroulés dans la soirée du 22 septembre 2018 au sein du grand l’hôpital de Valduce à Côme. A.C (les initiales données par la presse italienne, ndlr) était parti se faire soigner suite à une blessure contractée à la main. Au bout de quelque temps passé à attendre son tour, notre compatriote a estimé que les médecins et les infirmiers de l’hôpital l’ont pendant trop longtemps laissé à lui-même pour s’occuper des patients italiens.
Ne pouvant plus supporter cette situation, le jeune Sénégalais créé un boucan au sein du lieu sanitaire, s’attaquant directement et avec des menaces aux blouses blanches. «J’ai été ici avant tous ces gens, vous devez d’abord me traiter avant de vous occuper des autres», leur a-t-il lancé.
Devant la détermination du jeune Sénégalais, deux agents de sécurité au sein de l’hôpital sont intervenus. Aussitôt, éclate une bagarre entre les hommes de tenue et le jeune Sénégalais qu’ils tentent de maitriser. Dans le combat, A.C envoie des coups aux deux agents de sécurité qui lui demandaient de fournir des documents utiles à son identification. Mais, c’était sans compter avec la détermination de A.C, qui s’est rebellé, traitant les hommes de sécurité de tous les noms d’oiseaux. «Il a donné des coups de poing aux policiers qui, avec peine et après l’intervention d’un autre équipage, ont réussi à le maîtriser», raconte le journal italien en ligne «Tg-quotidiano.com», indiquant qu’à plusieurs reprises au moment de son interpellation, le Sénégalais a craché sur les agents.
Malgré tout, grâce à l’aide d’éléments venus en renfort, le jeune homme de 20 ans a été arrêté. Mais pas sans dégâts collatéraux, puisque les deux policiers ont signalé des traumatismes polycliniques avec un pronostic de 15 jours pour l’un et 10 pour l’autre.
Ensuite, le jeune Sénégalais a été escorté en détention au niveau du commissariat de la ville de Côme. Son procès s’est tenu avant-hier 24 septembre 2018. Et il a été condamné à 10 mois de prison dont 20 jours ferme. Une peine qui s’explique en partie par le comportement rebelle du Sénégalais après son arrestation. Mais aussi par le fait qu’il a déjà été arrêté pour vol aggravé.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*