Nébuleuse autour du marché de réfection du Building administratif : 17 milliards de polémiques

ef59d5c92f2108e80f9a277b8eb2abf617 milliards pour la réfection du Building administratif, 21 milliards pour les 17 tours de 10 étages chacune sur le site de l’ex-gare Pompiers. Les chiffres interpellent et c’est Fodé Diop, le président de l’ordre des architectes qui monte au créneau pour dénoncer une opacité dans l’attribution de ce marché. Et c’est sans doute dans ce registre qu’il faut ranger la décision des autorités de l’Etat, du président Macky Sall en particulier de lever les contraintes administratives affairant aux marchés publics qu’il souhaite réformer.
«La réfection du building administratif a coûté à l’Etat 17 milliards Fcfa, donc comment la construction de ces tours (Cité de l’émergence : ndlr) pourrait revenir à 21 milliards ? Il y a une nébuleuse qui ne dit pas son nom», a suspecté Fodé Diop, dans les colonnes de L’Observateur, ce matin.
Il ne s’agit donc ni plus ni moins, selon le journal qui indexe l’ancien PM Abdoul Mbaye d’avoir favorisé un de ses amis, d’une nébuleuse autour de l’attribution de la réfection du Building administratif, un marché de 17 milliards remporté par le groupe Bamba Ndiaye Sa, spécialisé dans la vente de carreaux et d’équipements de maison… Une attribution dont les conditions sont étrangères à l’Armp

Par SenewebNews

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*