Netanyahou traite l’armée russe des terroristes sauvages et menace la Russie de graves sanctions

Prime Minister Benjamin Netanyahu speaks during 168th graduation ceremony of the Israel Air Force academy on June 26, 2014. Photo by Haim Zach/GPO/Flash90 *** Local Caption *** ??? ?????? ?????? ?????? ???? ???? ???? ???? ?168 ???? ??????

Prime Minister Benjamin Netanyahu speaks during 168th graduation ceremony of the Israel Air Force academy on June 26, 2014. Photo by Haim Zach/GPO/Flash90 *** Local Caption *** ??? ?????? ?????? ?????? ???? ???? ???? ???? ?168 ???? ??????

Avec Netanyahu, tout est possible, et surtout la provocation belliciste : sorti affaibli des élections législatives, inquiet des changements en cours à la tête de la diplomatie et de la Défense américaines, le Premier ministre israélien a voulu peut-être rappeler à Poutine que son pays, ou son gouvernement, considérait la Syrie comme un avant-poste de l’Iran, au même titre que le Hezbollah, et qu’il ne renonçait pas à une agression « préventive » contre l’un ou l’autre de ces adversaires.

L’attaque est intervenue au moment où le général Avi Kochavi, chef du renseignement militaire israélien, se trouve à Washington pour y rencontrer des collègues américains. Coïncidence ? Et puis, ce peut encore être une opération de communication politique à destination de l’opinion israélienne, pour regagner « dans les airs » ce qu’on a perdu dans les urnes…
Le Premier ministre israélien a critiqué les forces militaires qui se combattent pour le gouvernement syrien et a déclaré que « les terroristes sauvages qui sont infiltré en Syrie pour sauver le régime syrien recevront une gifle de la part de notre armée ainsi que de la part de la communauté internationale »

http: //fr.awdnews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*