Nicolas Normand a fait ses adieux au chef de l’État

Nicolas NormandL’ambassadeur de France sortant, Nicolas Normand, a rendu une visite d’adieu au Président Macky Sall, ce vendredi 12 juillet.

Décoré par le chef de l’État, Nicolas Normand a estimé à l’occasion que l’élection du Président Macky Sall a coïncidé avec une relance de la coopération entre le Sénégal et la France. «  Les présidents Sall et Hollande se sont rencontrés au moins quatre fois, et se reverront à Paris en fin 2013  », a-t-il souligné.

Et il est heureux d’annoncer que son pays va appuyer le Sénégal dans la relance du Parc Niokolo Koba qui est un patrimoine de la biodiversité. Mais aussi qui peut être un atout dans le développement du tourisme, un secteur qui constitue, à son avis, une valeur sûre de l’essor économique national.

Nicolas Normand a réitéré son appréciation de la bonne gouvernance en cours au Sénégal, indiquant que le Premier ministre Abdoul Mbaye, qu’il a rencontré la veille, faisait du bon travail et qu’il est « un des symboles forts du redressement et de la bonne gouvernance qui sont de mise dans le pays  ».

Nicolas Normand quitte le Sénégal ce 14 juillet 2013 pour rejoindre la France et probablement un poste au Quai d’Orsay.

On se le rappelle, sa venue comme ambassadeur de France avait beaucoup bénéficié de la bienveillance de l’ancien président du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, qui ne voulait plus voir, même en peinture, son prédécesseur Jean Christophe Rufin, qui critiquait un peu trop vertement le régime libéral.

Et selon EnQuête, Nicolas Normand aurait même sollicité une prolongation. Et au vu de l’évolution de la situation, cette demande n’a pas été agréée par le Quai d’Orsay.

A noter que son remplaçant, Jean Félix Paganon, prendra ses quartiers à Dakar, où il est attendu le 17 juillet prochain. Son remplaçant est présenté comme un très proche collaborateur du ministre français des Affaires étrangère Laurent Fabius, dont il fut le représentant spécial pour le Sahel, avant d’être dégommé au moment du lancement des hostilités au Mali, entre l’armée française et les islamistes de AQMI et de Ansardine

Jean Félix Paganon est né le 10 juin 1951. Il est diplômé de l’Institut national des langues et civilisations orientales et il a rejoint le ministère français des Affaires étrangères le 1er janvier 1979. Il a été ambassadeur de France en Égypte de 2008 à 2012. Paganon est ce qu’on peut appeler “un vieux de la vieille” en diplomatie puisqu’il a blanchi sous le harnais. Il a également été ambassadeur de France en Chine.

NETTA.NET avec EnQuête

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*