Nigeria : arrestation d’un blogueur

ABUBAKAR SIDIA USMAN BLOGUEUR NIGERIADe nombreux Nigérians ont protesté sur les réseaux sociaux contre l’arrestation d’un blogueur proche du parti au pouvoir, Abubakar Usman Sidiq.

Il est poursuivi en justice par l’agence anti-corruption pour le délit de “cyber-harcèlement”.

Des partisans du blogueur ont lancé sur Twitter la campagne dénommée #FreeAbusidiq.

La semaine dernière, Abubakar Usman Sidiq a accusé le président de l’EFCC, Ibrahim Magu, d’exercer des pressions sur ses collaborateurs.

La commission anticorruption a déclaré lundi que Sidiq était interpellé pour des “infractions liées au cyber-harcèlement”.

Mardi, le blogueur était encore en détention, sans être inculpé.

Sidiq est l’un des fondateurs de la section des jeunes de l’APC, le président Muhammadu Buhari.

Mais le PDP, le principal parti d’opposition du pays, s’est dit préoccupé par son arrestation.

Dans un communiqué publié sur son compte Facebook, la section jeunesse du parti au pouvoir a dénoncé les “fausses accusations” de l’EFCC contre l’un de ses militants, Abubakar Usman Sidiq.

Elle affirme que l’EFCC, créée pour enquêter sur les délits économiques et financiers, est coupable d'”abus de pouvoir” en faisant arrêter Sidiq pour un présumé délit lié à l’usage d’Internet.

Abubakar Usman Sidiq est le troisième blogueur à être arrêté au Nigeria depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la cybercriminalité en 2015, rapporte un correspondant de la BBC à Abuja.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*