Nigéria: Boko Haram fait recours aux enfants kamikazes

Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram
Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram
Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram

Une fillette de dix ans a fait exploser, samedi dernier, sa ceinture d’armes, faisant 20 morts dans un marché de Maiduguri au nord-est du Nigéria. Boko Haram qui en est le commanditaire de cette attaque, utilise désormais comme kamikazes, des mineurs

Le Nigéria a encore enregistré plus de 20 morts et près de 18 blessés dans une explosion causée par une fillette de 10 ans. Le porte-parole de la police de l’État de Borno a indiqué dans un communiqué que l’attaque est du ressort de Boko Haram qui tente d’établir son Etat islamique où sera appliquée la charia.

La fillette s’est fait exploser grâce à une bombe artisanale. L’explosion a eu lieu à une heure de pointe durant laquelle, clients et vendeurs se bousculent dans le marché.

Elle faisait l’objet d’une fouille quand la bombe a explosé. Un membre d’un groupe local d’auto-défense a expliqué que la fillette ne savait pas ce qu’elle transportait.

« En fait, elle était contrôlée à l’entrée du marché et le détecteur de métaux venait de signaler qu’elle portait quelque chose sur elle. Malheureusement, la charge a explosé avant qu’elle n’ait pu être isolée », a déclaré M. Mustapha qui précise que la « la bombe a été déclenchée à distance ».

Les autorités attribuent l’attaque à Boko Haram qui a désormais recours aux enfants kamikazes. La secte islamiste est accusée de recruter par la force des enfants qu’elle utilise après comme kamikazes. Déjà en juillet 2014, une fillette de 10 ans a été découverte dans l’Etat de Katsina portant un gilet bourré d’explosifs.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*