Nigeria : près de 500 militaires en jugement

Armee_Nigeriane01L’armée nigériane a annoncé le jugement en cours de près de 500 militaires pour indiscipline.Le porte-parole de l’armée nigériane, Sani Usman, a indiqué, mercredi 20 mai 2015, que le jugement pour indiscipline de 473 officiers et soldats était en cours.

Il n’a pas précisé les charges requises à leur encontre, rapporte Le Figaro. L’armée du Nigeria avait été critiquée de toutes parts au moment de sa déroute face à l’organisation terroriste Boko Haram, l’année dernière.

Collaboration avec Boko Haram ?

Des soldats nigérians avaient notamment été accusés de collaborer avec la secte islamiste, ce qui auraient permis d’expliquer le fait que certains de ces combattants rebelles se faisaient passer pour des militaires lors de leurs attaques grâce à des habits en treillis de l’armée.

Il y a quelques mois, 66 soldats avaient été condamnés à la peine de mort pour mutinerie. Basés à Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno et la plus grande ville du nord-est du Nigeria, ils s’étaient rebellés après avoir été envoyés au front dans une région reculée du pays.

Leurs épouses avaient organisé des manifestations pour dénoncer le manque d’armements des militaires envoyés combattre Boko Haram, particulièrement bien équipé.

Frédéric Schneider

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*