Nigéria : un ex-ministre devant la justice

stampe de nigeriaAbba Moro avait lancé un programme pour encourager de jeunes diplômés à postuler pour des emplois au ministère de l’immigration en mars 2014.

Les stades utilisés pour les tests de recrutement ont été dépassés par le nombre de personnes venues déposer leur candidature.

Les bousculades avaient fait 20 victimes.

Abba Moro a plaidé non coupable concernant son rôle dans cette fraude présumée de 2.5 millions de dollars.

Le taux de chômage est élevé au Nigéria, particulièrement chez les jeunes.

D’après la commission sur les crimes financiers et économiques, 675 000 personnes auraient été escroqué par le programme qui exigeait un paiement de 6 dollars de frais d’inscription pour passer le test initial.

L’affaire a été ajournée au 2 mars.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*