Nomination du maire de Guédiawaye : le candidat Macky aurait manifesté contre le président SALL

Nomination du maire de Guédiawaye : le candidat Macky aurait manifesté contre le président SALL

Avec la nomination de son frère à la tête de la caisse, le président SALL n’a pas seulement franchi le Rubicond.

Il a également porté un sacré coup sur la tête de ses partisans, surtout ceux qui ont été vents debout contre les nombreux galons que Me WADE avait posés sur les épaules de son fils.  Mais, plus que tout, le leader de l’APR a donné du grain à moudre à ses détracteurs.  Les claques venant des opposants n’ont pas tardé. «Une déclaration de guerre contre les intérêts du Sénégal », réagit Malick GAKOU.  

«Pour quelqu’un qui avait déclaré devant les Sénégalais, qu’il ne ferait pas bénéficier un décret à son frère. Il avait tort de le dire. C’était tellement faux qu’aujourd’hui, on se rend compte que ses déclarations n’ont aucune valeur », renchérit Cheikh Bamba DIEYE. «On assiste à la mise en place d’une dynastie autour de la famille du président et de son épouse », ajoute Babacar GAYE.

Unanimement, les opposants ont descendu en flammes le président de la République mettant en avant sa parole dont il a multiplié la valeur par zéro. Et c’est tout. Dans leurs salons climatisés, les opposants vocifèrent contre les forfaitures de Macky et attendent tranquillement la prochaine.

C’est sans doute cette «opposition républicaine» qui a fait que le leader de l’APR a coiffé tous les opposants au poteau au premier tour de la dernière présidentielle. et qui fait toujours de Me WADE le chef de l’opposition.

Macky SALL a clamé un peu partout avoir rompu les amarres avec le président WADE parce que refusant que ce dernier se fasse succéder par son fils. Mais l’opposant SALL ne s’est pas contenté des caméras en dénonçant ce qu’il a qualifié de «processus de monarchisation du Sénégal ».  A de nombreuses reprises, il a très clairement appelé les Sénégalais à investir les rues pour manifester contre le leader du PDS. «Le combat contre ce régime se fera dans la rue», avait clamé l’opposant SALL à la veille du 21 juin 2011.

Ce que Macky SALL reprochait à Me WADE, il a fait presque le triple. Il faut qu’on soit constant. La défaite d’Abdoulaye WADE, les gens disent qu’elle est due, en grande partie, au fait qu’il voulait mettre son fils. Mais aujourd’hui, si Macky SALL nomme son frère de même père et de même mère au niveau d’une société aussi importante que la CDC, ça va conforter les Sénégalais qui estiment qu’il veut nous imposer sa famille à tous les niveaux. Et cela peut lui être fatal », a commenté Oumar FAYE, président du mouvement Leeral Askan wi.

Seulement, Macky SALL semble avoir des assurances qui lui indiquent qu’il ne peut rien lui arriver.

Mame Birame WATHIE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*