Non lieu : Aïda Ndiongue toujours pas tirée d’affaire

Les ennuis continuent pour Aïda Ndiongue. Selon les explications du ministre de la Justice, Ismaila Madior Fall, la décision rendue par la Commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Ci/Crei) ne remet pas en cause celle de la Cour suprême, qui est au sommet de la pyramide judiciaire.

Celle-ci avait déjà condamnée l’ex sénatrice libérale pour escroquerie et détournement de deniers publics, rappelle L’As.

Par arrêt n°157 du 18 août 2016 rendu par la Chambre criminelle, la Cour suprême a cassé l’arrêt n°271 rendu le 5 avril 2016 par la Cour d’appel de Dakar. La haute juridiction avait ordonné la confiscation des biens de Aïda Ndiongue poursuivie pour détournement de deniers publics.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*