Nord Mali: Dakar et Niamey pour la révision du mandat de la Minusma

La Mission de l’ONU au Mali (Minusma)|Photo : Archives
La Mission de l’ONU au Mali (Minusma)|Photo : Archives
La Mission de l’ONU au Mali (Minusma)|Photo : Archives

Le mandat de la Mission des Nations unies pour le soutien au Mali (MINUSMA) doit être révisé pour protéger davantage les casques bleus engagés dans les combats au Nord du Mali, ont estimé mardi à Dakar les ministres sénégalais et nigérien des Affaires étrangères, respectivement, Mankeur Ndiaye et Mohamed Bazoum.

«Nous avons échangé sur la situation dans la sous-région et nous sommes convenus qu’il faut absolument tout mettre en œuvre pour que la Minusma puisse voir son mandat révisé afin d’avoir une protection des soldats engagés dans le théâtre des opérations au Mali», a affirmé Mankeur Ndiaye, lors d’une conférence de presse marquant la fin d’une visite de quatre jours de son homologue du Niger, Mohamed Bazoum.

Neuf soldats nigériens ont été tués lors d’une attaque contre un convoi de la Minusma en début octobre au Mali. Trois jours plus tard, un autre soldat sénégalais perdait la vie dans un assaut.

«Nous voulons faire une évaluation de la Minusma pour voir ce qui marche ou pas, revoir la mission elle-même dans son concept afin qu’elle soit en adéquation avec la configuration du terrain et son véritable objectif », a ajouté pour sa part Mohamed Bazoum.

Le patron de la diplomatie nigérien indique que depuis la signature de l’accord de paix entre Bamako et les groupes armés du Nord Mali, en mai dernier, l’armée malienne ne réagit plus.

Les deux ministres annoncent, par ailleurs, une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays contributeurs des troupes africaines, principalement les pays membres de la CEDEAO, plus le Tchad. Mohamed Bazoum signale que la réunion se tiendra à Niamey les 3 et 4 novembre prochains.

Baba Mballo
© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Le Mali trahi par ses dirigeants

by bishba in CONTRIBUTION 0

Les derniers événements dramatiques qui se sont déroulés à Sobane-Da dans la commune de Sangha, le 11 juin 2019 ont fini par étaler au grand jour les failles de la gouvernance au sein des forces [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*