NOUVEAU GOUVERNEMENT Mimi Touré s’entoure d’une équipe de 32 ministres

La liste de la nouvelle équipe gouvernementale du premier ministre Aminata Touré composée de 32 membres a été rendue publique hier, lundi 2 septembre 2013. On enregistre six départs et huit nouveaux ministres.aminata-pm-300x350

Le Sénégal a depuis hier, lundi 2 septembre 2013, un nouveau gouvernement de 32 ministres dont un au rang de ministre délégué. Le décret portant leur nomination a été rendu public aux environs de 18 heures et 40 minutes, quatre heures après le passage de Mor Ngom au septième étage du Building administratif, dernière personnalité à avoir été  reçue par le nouveau Premier ministre, Aminata Touré. Comme dans l’ancienne équipe dirigée par Abdoul Mbaye, les partis alliés, membres de la coalition Bennoo Bokk Yakaar (Bby), qui avaient soutenu le président Macky Sall au deuxième tour de la présidentielle de 2012, sont également servis.

Même le Rewmi dont l’évolution des relations avec le président Sall ces derniers jours a été marquée par des attaques par presse interposée n’a pas été en reste. Le Parti socialiste (PS), la Ligue démocratique (LD), le Parti de l’indépendance et du travail (PIT), l’Alliance des Forces de progrès (AFP) et le Rewmi, ont chacun eu leur part du gâteau. Les technocrates n’ont pas été oubliés, leur effectif a même été renforcé. En plus de la reconduction de Mary Teuw Niane à l’Enseignement supérieur et la recherche, on a noté l’intégration dans la nouvelle équipe de  Amadou Makhtar Cissé, Amadou Bâ, Papa Abdoulaye Seck, et de Maimouna Ndoye Seck.

«Six départs»
Le suspense n’aura finalement duré qu’un jour et cinq heures avant l’annonce de la formation de cette nouvelle équipe qui a vu le départ de six membres de l’ancien gouvernement, en plus de leur ancien patron Abdoul Mbaye. Il s’agit entre autres, du général Pathé Seck qui occupait le ministère de l’Intérieur, Amadou Kane , de l’Economie et des finances,  Seynabou Gaye Touré, des Sénégalais de l’Extérieur, Arame Ndoye, des Collectivités locales et de la décentralisation,  Mariama Sarr de la Famille et Youssou Ndour du Tourisme.

Toutefois, il est à s’interroger sur les cas de Mariama Sarr et Awa Diop Mbacké. Elles faisaient partie des rares prétendants collaborateurs à être reçus en consultations par le Premier ministre. Bien que toutes deux  responsables de l’Apr, leurs noms n’a  pas été retenu  pour donner un élan nouvel à la gestion de la politique publique..
« Huit novices »

Sur les 32 membres qui la compose, on découvre de nouvelles figures qui siégeront pour la première fois à la table du conseil des ministres. Il s’agit entre autres de : Mouhamadou Makhtar Cissé, ancien directeur général des douanes, nommé ministre délégué chargé du Budget auprès du ministre de l’ Economie et Finances, Amadou Bâ, (ancien directeur général des impôts et domaines), nommé ministre de l’Economie et Finances,  Sidiki Kaba remplaçant de Mimi Touré au poste de garde des Sceaux , ministre de la Justice,  Papa Abdoulaye Seck, ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Oumar Youm, ministre de l’Aménagement du territoire et des Collectivités locales, Maimouna Ndoye Seck, ministre de l’Energie, Anta Sarr, ministre de la famille et de l’enfance et Diène Farba Sarr, ancien directeur général de l’Apix qui devient ministre de la Promotion des investissements. Parmi ces personnalités, on constate également un retour aux affaires gouvernementales de Mor Ngom, ex directeur de cabinet du président de la République, près d’un an après son limogeage intervenu le 29 octobre 2012. Il hérite du département de l’Environnement et du Développement durable en remplaçant d’ Aly Haidar, promu ministre de la Pêche et des Affaires maritimes.

…..Neuf entrants
Neuf nouveaux ministres ont fait leur entrée dans le gouvernement dirigé par le Premier ministre, Aminata Touré. C’est ainsi qu’on peut noter l’arrivée de Monsieur Sidiki Kaba à la tête du ministère de la Justice, en remplacement de l’actuel chef du gouvernement.
Des observateurs le présentent comme un homme du sérail, quand  on sait que l’actuel ministre de la justice est l’ancien président de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (Fidh). On peut aussi noter la nomination de Papa Abdoulaye Seck, au poste du ministère de l’Agriculture et de l’équipement rural, naguère occupé par Monsieur Abdoulaye Baldé qui hérite du porte feuille de Ministre du Plan.

Le ministère de l’Aménagement  du territoire et des Collectivités locales, qui était géré par Madame Arame Ndoye, sera confié à Monsieur Omar Youm,            Quant à Dièbe Farba Sarr, il se verra confier le ministère de la Promotion des Investissements et du partenariat. Son  collègue , Alioune Sarr, est porté à la tête du  ministère du Commerce, de l’entrepreneuriat et du secteur informel. Mouhamadou Makhtar Cissé, lui, va se contenter du Budget. Amadou Ba et Maimouna Ndoye Seck, sont respectivement nommés aux Finances et à l’Energie.

Par ailleurs, ce remaniement n’a pas fait que des heureux. Ainsi on peut noter le limosage de Youssou Ndour, Pathé Seck et Amadou Kane. Ces désormais ex ministres ont été remplacés respectivement par Oumar Guèye (Tourisme et Transport aérien), Abdoulaye Daouda Diallo,(Intérieur) et Amadou Bâ (Economie et des Finances). Les dames Seynabou Gaye Touré et Arame Ndoye ont aussi été limogées et remplacées par Omar Youm au ministère de l’Aménagement du territoire et des collectivités locales.

Jean Michel DIATTA (Stagiaire)

Composition du nouveau gouvernement

Augustin Tine, ministre des Forces Armées
Awa Marie Colle Seck, ministre de la Santé
Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur
Sidiki Kaba, Garde des Sceaux, ministre de la Justice
Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’Intérieur
Amadou Ba, ministre de l’Economie et des Finances
Papa Abdoulaye Seck, ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural
Diène Farba Sarr, ministre de la Promotion des Investissements et du partanariat
Mor Ngom, ministre de l’Environnement et du développement durable
Thierno Alassane Sall, ministre des Infrastructures et du transport terrestre
Anta Sarr, ministre de la Femme, de la famille et de l’enfance
Abdoulaye Baldé, ministre du Plan
Benoit Sambou, ministre de la Jeunessse et de la promotion des valeurs civiques
Abdoul Aziz Mbaye, ministre de la Culture et du patrimoine
Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche
Cheikh Bamba Dièye, ministre de la Communication et l’Economie numérique
Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education nationale
Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Industrie et des mines
Alioune Sarr, ministre du Commerce, de l’Entreprenariat et du secteur informel
Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’Elevage et de la production animale
Abdou Latif Coulibaly, ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance, chargé des relations avec les institution, porte-parole du gouvernement
Maimouna Ndoye Seck, ministre de l’Energie
Me Oumar Youm, ministre de l’Aménagement du territoire et des collectivités locales
Mbagnick Ndiaye, ministre des Sports
Khoudia Mbaye, ministre de l’Urbanisme et de l’habitat
Aly Haidar, ministre de la Pêche et des affaires maritimes
Mansour Sy, ministre de la Fonction publique, du travail, du dialogue social et des organisations professionnelles
Pape Diouf, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement
Oumar Guèye, ministre du Tourisme et transport aériens
Mamadou Talla, ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat
Khadim Diop, ministre chargé de la Restructuration des zones d’inondation
Mouhamadou Makhtar Cissé, ministre délégué chargé du budget

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*