Nouveaux assassinats ciblés au Burundi

Des assassinats ciblés sont toujours perpétrés au Burundi, visant notamment des élus locaux.

Le président du conseil communal de Mutimbuzi, membre du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, a été assassiné dans la soirée de mercredi.

Des témoins rapportent que deux hommes armés de pistolets se sont introduits chez Phocas Bakaza à Kajaga, à environ 5 km à l’ouest de Bujumbura et l’ont abattu de plusieurs balles dans l’abdomen avant de s’enfuir.

La police annonce avoir procédé à deux arrestations dans le cadre de l’enquête; alors qu’une autre personne a été tuée le même soir à son domicile à Musaga, au sud de la capitale, Bujumbura, par quatre hommes armés, toujours introuvables.

Par ailleurs, d’autres informations font état de deux corps ligotés trouvés dans une rivière au nord-ouest du Burundi.

Au cours d’une conférence de presse ce mardi, le ministre de la Sécurité Publique, Alain Guillaume BUNYONI, a dressé le bilan de 46 morts et des centaines de blessés ont été enregistrés dans des attaques, surtout à la grenade, au premier trimestre de l’année.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*