Nouvel enjeu gazier: le pétrole au centre de la présidentielle de 2019

Le pétrole sera au centre de la présidentielle de 2019, selon le député Mamadou Lamine Diallo.Or sans institutions solides, la malédiction du pétrole est inévitable, dit-il. C’est la raison pour laquelle les conclusions des Assises Nationales sont plus que jamais pertinentes, d’après lui.

“La Chine est bien venue demander sa part du gâteau gazier, connaissant les difficultés de trésorerie de l’Etat Apr qui résultent du financement anarchique des projets présidentiels de Macky Sall”, affirme le député dans sa question économique hebdomadaire.

“Demain, ce sera l’Allemagne, pays consommateur de gaz naturel. Le bloc en jeu est celui de Casamance sud Profond. La Russie s’y intéresse aussi. La société Total de la France a hérité du bloc de Franck Timis de Rufisque Offshore Profond au sud du bloc de Kayar dans lequel Kosmos a découvert du gaz naturel”, poursuit-il.
“Ainsi, c’est désormais la façade atlantique du Sénégal et de la Gambie qui est l’objet de convoitise par les pays de la frontière technologique”, conclut le leader du mouvement Tekki qui est par ailleurs économiste.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*