Nouvelle Cni biométrique : Gratuite pendant 6 mois

cni-biometriqueLe chef de l’Etat a lancé hier la nouvelle carte d’identité nationale biométrique de la Cedeao. A partir de ce mercredi (aujourd’hui), des commissions accueillent les citoyens dans les préfectures. Au-delà des six mois, les demandeurs devront débourser 10 mille F Cfa pour obtenir ce sésame qui vaut aussi la carte d’électeur.

A compter d’aujourd’hui, les Sénégalais ont six mois seulement pour s’inscrire gratuitement pour l’obtention de la nouvelle Carte nationale d’identité (Cni) biométrique qui va aussi servir de carte d’électeur. Passé ce délai, tout citoyen qui désire acquérir une pièce d’identité devra débourser 10 mille francs Cfa. Désormais, les personnes qui vont perdre leur Cni doivent aussi verser le même montant pour l’acquisition d’un duplicata. Pour le moment, les demandeurs sont priés de se rapprocher des préfectures pour le dépôt avant l’installation d’autres commissions dans tous le pays. Dans ce sillage, des équipes vont également être déployées dans les ambassades et consulats à l’étranger.

Macky Sall appelle les Sénégalais à aller s’inscrire
C’est Macky Sall qui a procédé, hier, au lancement de la nouvelle carte d’identité biométrique de la Cedeao. Le président de la République et la Première dame, Marième Faye Sall, ont exhibé chacun avec fierté sa toute nouvelle pièce à la presse, à leur sortie des locaux de la direction de l’Automatisation du fichier logée au ministère de l’Intérieur. «Je dois me réjouir du fait que le Sénégal est le premier pays de la Cedeao à mettre en œuvre la décision des chefs d’Etat et de gouvernement de doter les citoyens de la Cedeao de cette carte d’identité nationale biométrique», a dit Macky Sall. Pour lui, à travers ce programme, l’institution régionale est passée «de la Cedeao des Etats vers la Cedeao des peuples». Et de rassurer : «Avec cette nouvelle carte biométrique, aucune falsification n’est possible. C’est la Cedeao elle-même qui a donné les spécifications en matière de sécurité et de sûreté, mais aussi les informations principales qui doivent se retrouver dans la carte d’identité de chaque citoyen de la Cedeao.» Avec à ses côtés le Premier ministre, le directeur des Élections et d’autres officiels, Macky Sall a révélé qu’«au cours des mois, des années à venir, notre Etat pourra véritablement passer aussi vers le gouvernement électronique où, à travers la seule carte d’identité, le citoyen pourra non seulement payer un certain nombre de services, mais aussi avoir des informations médicales de la personne ainsi que d’autres applications de sûreté monétique». Le Président Sall a donc invité les Sénégalais à aller vite faire la demande d’établissement de cette carte.
C’est la société indonésienne, Iris, qui a en charge la production des passeports biométriques au Sénégal depuis 2007 et des partenaires sénégalais qui vont gérer la confection de ces nouvelles cartes.

msakine@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*