Nouvelle tendance au sein de l’APR à Ziguinchor : Les amis de «A.B.C.» s’installent et prônent de l’ordre dans le parti

Macky Sall et ABC Alioune Badara Cisse(Ziguinchor) La capitale sud du pays est aujourd’hui le théâtre d’une guéguerre entre responsables politiques de l’Alliance pour la République (APR). Des querelles intestines qui s’expliquent essentiellement par une léthargie que connait le parti du Président Macky Sall à Ziguinchor après sa cuisante défaite lors des dernières élections locales du 29 Juin dernier. 
 
Nés des flancs de l’APR il y a seulement quelques mois seulement, les amis de l’ancien ministre des affaires étrangères Alioune Badara Cissé regroupés autour de leur association dénommée «ABC/DR», sont entrés dans la danse. Ils ont organisé ce samedi un méga meeting dans le quartier populaire de Colobane, dans la périphérie de Ziguinchor.
«Notre parti, depuis que nous avons perdu les dernières élections locales, est en léthargie à Ziguinchor. Toutes les activités sont aujourd’hui en veilleuses», dira du haut de la tribune, l’opérateur économique Cheikh Diop coordonnateur du mouvement ABC/DR à Ziguinchor.
 
Et de poursuivre, «nous voulons, autour du leader de notre mouvement Alioune Badara Cissé, inculqué un nouveau à l’APR ici à Ziguinchor avec des hommes, des femmes et des jeunes dynamiques pour le triomphe du Président Macky Sall en 20147. Les multitudes de candidatures déclarées dans le parti à Ziguinchor lors de ces élections locales nous ont coûté très chères. L’heure est désormais à l’entente, à la solidarité et à l’unité si nous voulons triompher en 2017. 
 
D’ailleurs, nous allons prendre notre bâton de pèlerin pour rencontrer tous les responsables politiques, ici à Ziguinchor, pour que l’ordre revienne dans le parti.» Plus que jamais convaincu qu’il faut une nouvelle démarche et une nouvelle vision au sein de l’APR dans cette partie sud du pays, «c’est la raison pour laquelle nous interpellons le ministre Alioune Badara Cissé afin qu’il puisse être interlocuteur auprès de notre frère secrétaire général national, le Président Macky Sall. La jeunesse, comme les femmes est désœuvrée et jusque là, elle ne parvient pas trouvé un interlocuteur valable pour une meilleure en compte de ses préoccupations. L’heure a sonné pour nous les jeunes de l’APR. 
 
Le temps des applaudissements est fini. Nous voulons maintenant prendre notre destin en main», a laissé entendre devant une foule en délire le jeune apériste Boubacar Sow. Si la mairie est un appareil politique pour ces camarades du Président Macky Sall, «nous allons travailler farouchement pour la reprendre entre les mains de l’opposition», dixit Cheikh Diop.
 
Des amis de «ABC» qui, à en croire leur président Omar Ndour, entendent accompagner le Président Macky Sall, dans sa volonté de reconstruire la Casamance et de relancer les activités économiques et sociales dans cette région.
 
 Moussa Diaw

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*