Nouvelles sanctions de l’ONU contre la Corée du Nord, Kim Jong réagit !

Les nouvelles sanctions votées par le conseil de sécurité des Nations Unies contre la Corée du Nord vendredi dernier ont été qualifiées par le régime de Pyongyang d’ »acte de guerre« . Il faut dire que le conseil de sécurité des Nations Unies se montre déterminé à faire pression sur le régime Nord-Coréen pour le contraindre de renoncer à ses programmes nucléaire et balistique.

Face à ce nouveau train de sanctions, le régime de Pyongyang a réagi: « Nous rejetons totalement les dernières sanctions de l’ONU comme une atteinte violente à la souveraineté de notre république et un acte de guerre qui détruit la paix et la stabilité de la péninsule coréenne et de la région« , a déclaré le ministère nord-coréen des Affaires étrangères qui a poursuivi en ajoutant

« Nous allons poursuive la consolidation de notre dissuasion nucléaire d’auto-défense qui vise à éradiquer fondamentalement la menace nucléaire américaine (…) en établissant l’équilibre des forces dans la pratique avec les Etats-Unis »

Les sanctions contre la Corée du Nord portaient cette fois-ci sur l’approvisionnement en pétrole et sur l’acceptation des travailleurs nord-coréens à l’étranger. Pour cette fois-ci, il s’agit du neuvième train de sanctions onusiennes particulièrement drastiques contre Pyongyang. Les trois derniers trains de sanctions ont été adoptés cette année sous l’impulsion des Américains après des essais de missiles et un test nucléaire menés par la Corée du Nord.

Washington avait déposé jeudi un projet de résolution après des négociations avec la Chine, alliée de Pyongyang, à la suite d’un nouvel essai de missile balistique intercontinental (ICBM) le 28 novembre. Malgré la multiplication des sanctions, la Corée du Nord ne compte pas renoncer à ses projets nucléaire et balistique.

Par BOREL

In the Spotlight

Italie: Bruno Le Maire remis à sa place par Matteo Salvini

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La future coalition gouvernementale italienne a annoncé des mesures anti-austérité qui ont notamment fait réagir le ministre français de l’Economie et des Finances. Après avoir mis en garde Rome, Bruno Le Maire a reçu une [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*