Novembre mouvementé à Dakar

c6df634ec1f683db136c5bcbe5a53b4cÇa bouge dans la capitale sénégalaise. Dakar n’oubliera pas de sitôt ce mois de novembre 2014 où l’organisation du XV sommet de la francophonie occupe le devant de l’actualité. Il y a aussi le contre-sommet de la francophonie initié par des politiciens, avec l’appui d’un ex-flic radié du corps de la police.

De par les multiples convocations, l’on devine aisément que le pouvoir ne badine pas avec la sécurité des dizaines de chefs d’Etat et de gouvernement attendus dans la capitale sénégalaise, fin novembre. Mais il y a de quoi se féliciter et encourager les acteurs politiques à œuvrer davantage à la pacification de l’espace politique.

Des actes allant dans le sens de la sauvegarde des libertés collectives et individuelles ont été posés. Le pouvoir pour sa part a fait marche-arrière et délivré au Pds et à ses alliés une autorisation de manifester. C’est ça la démocratie: faire en sorte que toutes les sensibilités puissent trouver un cadre d’expression libre. Et que chaque citoyen, chaque entité, de son côté, fasse preuve de responsabilité. Pour que triomphe la démocratie sénégalaise, que le Sénégal sorte grandi de ce “novembre de feu”, avec tous les honneurs

Par SenewebNews

In the Spotlight

Le déminage en Casamance ne fait pas l’unanimité

by bishba in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Au sud du Sénégal, les opérations de déminage de la Casamance ont repris depuis le 27 février 2019. Tout s’est arrêté après l’enlèvement de cinq démineurs mardi 14 mai. La perspective d’une reprise des activités [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*