Opération de sécurisation à Dakar : La Police et la Gendarmerie s’offrent un bon couscous de malfrats

Opération de sécurisation à Dakar : La Police et la Gendarmerie s’offrent un bon couscous de malfrats

En mutualisant leurs forces, la police et la gendarme ont réussi un énorme coup de filet dans la capitale sénégalaise. Les résultats sont à la hauteur de l’opération  réalisée par les flics : il y a eu 178 interpellés dont 5 étrangers et 103 vérifications d’identité.

(Non inscription au fichier sanitaire : 1, nécessite d’enquête : 4, ivresse publique et manifeste : 14, refus d’obtempérer : 1, détention et usage de chanvre indien : 5. Détention et trafic de chanvre indien : 2, infraction à la législation sur le séjour des étrangers : 5 Nigérians).

Pendant cette opération réalisée durant la nuit de la Tamxarit de 22 heures 30 à 3 heures du matin sur toute l’étendue du territoire régional de Dakar, la police a, en outre, saisi 2 kg de chanvre indien, 17 cornets et 40 grammes.

Lors de cette «rafle», les 37 check-points érigés ont permis de mettre en fourrière 32 scooters et 33 véhicules et saisir 256 pièces. Alors que les amendes forfaitaires  ont été chiffrées à 206 mille francs Cfa.

Par ailleurs, les pandores ont procédé 160 interpellations (82 Dakar, 78 Rufisque) dont 149 pour identification (79 Dakar, 70 Rufisque), 11arrestations pour vol, usage chanvre indien, agressions, séjour irrégulier, conduite en état d’ébriété, 36 véhicules immobilisés (15 Dakar, 21 Rufisque) pour infractions diverses.

Ils ont aussi procédé à une saisie 600 litres de gasoil volés au dépôt La­yous­se et prescrit 252 mille F Cfa d’amendes forfaitaires perçues (201 000 F Cfa Dakar, 51 000 F Cfa Rufisque). Il faut savoir que cette opération de sécurisation entre dans «la perspective de l’organisation du XVème sommet de la Francophonie».

  • Écrit par  Bocar SAKHO

bsakho@lequotidien.sn

In the Spotlight

Le déminage en Casamance ne fait pas l’unanimité

by bishba in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Au sud du Sénégal, les opérations de déminage de la Casamance ont repris depuis le 27 février 2019. Tout s’est arrêté après l’enlèvement de cinq démineurs mardi 14 mai. La perspective d’une reprise des activités [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*