Oumar Sarr de Rewmi : "S'il y a quelqu'un qui doit quitter le parti, c'est Idrissa Seck pas moi"

7078699-10836609Oumar Sarr ne mâche pas ses mots. S’expliquant sur son refus de ne pas participer à un groupe parlementaire dont la présidence et la vice-présidence sont assurées par des alliés, il estime que “c’est un manque de considération envers les sept députés de Rewmi”. Dans l’entretien avec Le Quotidien, il avoue qu’il a des “divergences” avec Idrissa Seck, mais reste “optimiste” qu’ils arriveront un jour à les dépasser. Aussi, Oumar Sarr indique-t-il qu’il reste un non-inscrit et membre de Rewmi et assène ses vérités : “J’ai décidé de défendre les intérêts de mon parti quoi que cela me coûtera… S’il y a quelqu’un qui doit quitter le parti, c’est Idrissa Seck et pas moi”.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*