Oumar Sarr, le coordonnateur du PDS, a des inquiétudes sur la déclarations de patrimoines

Oumar Sarr, le coordonnateur du PDS
Oumar Sarr, le coordonnateur du PDS
Oumar Sarr, le coordonnateur du PDS

Le coordonnateur du Parti démocratique sénégalais n’attend pas grand-chose de la déclaration de patrimoine légalement imposée à certains élus, aux ministres et aux directeur généraux.

«On sait qu’ils sont immensément riches. Beaucoup de ministres feront de fausses déclarations. Et il n’y a pas de sanction», a déclaré Oumar Sarr lors de conférence de presse du Front patriotique pour la défense de la République (FPDR). M. Sarr de relever que la loi ne permet pas un contrôle citoyen.

«En France, il y a un site internet où toutes les déclarations de patrimoine sont consultables. Ce qui n’est pas le cas au Sénégal. On se demande donc quel est l’intérêt de la déclaration de patrimoine au Sénégal», s’interroge le responsable libéral. Même si la loi oblige l’Office national contre la corruption de mener les vérifications nécessaires des biens déclarés avant approbation et prévoit une sanction pécuniaire pour l’agent nommé et une perte de mandat pour l’élu, Oumar Sarr trouve le texte «faible».

Birame FAYE

biramefaye@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*