PALESTINE: “LES CENT ANS DE SURPLACE‘” DES MÉDIATEURS

L’ambassadeur de la Palestine au Sénégal, Safwat Ibraghith, a dénoncé, mercredi, à Dakar, ‘’les cent ans de surplace de la communauté internationale’’ dans la résolution du conflit israélo-palestinien.

Il intervenait à une conférence organisée par l’ambassade de la Palestine au Sénégal et l’Institut des droits de l’homme et de la paix (IDHP) de l’Université Cheikh-Anta-Diop (UCAD) de Dakar, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

Safwat Ibraghith a présenté un exposé sur ‘’Les cent ans de la déclaration Balfour’’, une allusion à cette lettre ouverte datée du 2 novembre 1917, signée par Arthur Balfour, le ministre britannique des Affaires étrangères, à l’attention des intellectuels et des élites économiques de la communauté juive britannique.

Dans cette lettre, le Royaume-Uni se prononçait en faveur de la création en Palestine d’un ‘’foyer national juif’’, ce qui fait de cette correspondance l’une des premières étapes dans la création de l’État d’Israël en 1948.

‘’De la déclaration Balfour en 1917 à celle du président Donald Trump, le 2 décembre 2017, on a assisté à un siècle de surplace dans la résolution du conflit israélo-arabe’’, a dénoncé M. Ibraghith.

Il fait allusion à la décision du président américain reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël. Par la même occasion, M. Trump avait annoncé le transfert de l’ambassade de son pays en Israël de Tel Aviv à Jérusalem.

Ces deux décisions ont été condamnées par de nombreux pays qui y voient des risques d’aggravation du conflit israélo-palestinien, Jérusalem abritant des lieux saints musulmans, chrétiens et juifs.

La communauté internationale, ‘’au lieu d’accompagner le peuple palestinien vers son indépendance, continue de l’accompagner vers une assistance humanitaire, à travers des programmes comme l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA, sigle en anglais)’’, a dénoncé Safwat Ibraghith.

Comme le suggère son nom, l’UNRWA a été créé en 1949 pour venir en aide aux réfugiés palestiniens vivant dans la bande de Gaza, en Cisjordanie, au Liban et en Syrie.

Le professeur Amsatou Sow Sidibé, enseignante à l’UCAD, chargée de modérer la conférence, affirme que la journée dédiée à la solidarité avec les Palestiniens est ‘’une occasion de magnifier les relations anciennes entre la République du Sénégal et le peuple palestinien’’.

Le professeur Samba Thiam, directeur de l’IDHP, a fustigé ‘’le blocage’’ des résolutions adoptées par l’ONU sur la crise entre la Palestine et Israël.

‘’Le Conseil de sécurité [des Nations unies], qui devait être l’organe de régulation des conflits, est souvent sous la contrainte du droit de veto dont disposent certaines grandes puissances’’, a-t-il souligné.

Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, ‘’implore Israël, la Palestine, ainsi que toutes les personnes influentes à faire revivre la promesse de la solution de deux Etats’’ souhaitée par les Palestiniens, a dit Mignelle Barro, du Centre d’information des Nations unies à Dakar.

M. Guterres souhaite ‘’l’existence de deux Etats vivant côte à côte dans la paix, en harmonie et à l’intérieur de frontières sûres et reconnues, avec Jérusalem comme capitale de ces deux Etats’’, a-t-elle ajouté, en lisant une déclaration du secrétaire général des Nations unies à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

In the Spotlight

Un enseignant viole son élève mineur

by James Dillinger in FAITS DIVERS 0

Un Professeur de Sciences de la Vie et de la Terre (Svt) au Cem de Gniby (Kaffrine) est accusé de viol sur une élève mineure. Cette dernière, selon Libération, se plaignant de douleurs au ventre, [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*