Pape Diop : « Il y a, dans ce pays, une dictature rampante qu’il faut arrêter »

pape diopPape Diop a mis à profit, hier, sa visite au khalife général des Mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacke, aux HLM, pour dénoncer la convocation de l’inspecteur des impôts et domaines, Ousmane Sonko devant la Conseil de discipline de la Fonction publique. 

Pour lui, le leader parti les Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (PASTEF) n’a rien à se reprocher parce que, dit-il, qu’il n’a fait que dire tout haut ce que tous les Sénégalais pensent tout bas.

 De son avis le président gagnerait à éclairer la lanterne des Sénégalais sur les interpellations du patron de PASTEF au lieu de s’acharner sur un innocent citoyen. «Macky doit édifier l’opinion sur les scandales qui minent son pouvoir », déclare le leader du Bokk Gis-Gis avant d’ajouter : «Tous les Sénégalais ont remarqué une tentative de museler les citoyens.

On est en train de bâillonner leurs libertés individuelles et collectives. On interdit à l’opposition de tenir ses manifestations. On convoque des responsables politiques à la police ou à la gendarmerie. On essaie d’intimider les gens. Il y a, dans ce pays, une dictature rampante qu’il faut arrêter».

WALF

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*