Pape Diop sur les Locales : «Hors de question d’y aller en coalition !»

pape diop bokk gis gisLors de l’installation de la Convergence des cadres de Bokk gis gis, Pape Diop a tranché la question : sa formation politique ira seule aux Elections locales. Ce scrutin lui servira de répétition générale pour 2017.

Pape Diop a une belle impression de son parti. Il est sûr aussi de sa force politique naissante. Le président de la Convergence bokk gis gis, prépare l’avenir de son parti avec «sérénité» sans appuis extérieurs. Hier, l’ex-maire de Dakar a dévoilé une position tranchée confirmant cette impression de puissance politique générée par les tournées politiques : Il ira seul aux Locales. Pape Diop assume cette décision précoce. Mais irrévocable.

«Il est hors de question d’aller en coalition. Nous irons seuls aux Locales pour mesurer notre force», se projette l’ancien président du Sénat et de l’Assem­blée nationale. Il pense déjà à la prochaine Présidentielle prévue dans moins de quatre ans en prenant l’avis des urnes. «Il faut qu’on sache ce qu’on mesure réellement avant 2017. Les élections locales constituent une belle opportunité pour laisser entrevoir notre force politique», ajoute-t-il.

Exprimée lors de l’installation de la Convergence des cadres bokk gis gis, cette profession reste sujette à certaines conditionnalités. Les leaders locaux du parti peuvent lier des alliances dans leurs différentes zones d’expression électorale. Il laisse cette possibilité à l’appréciation des différents responsables du parti dans leurs différentes bases politiques. «Chaque responsable peut apprécier l’opportunité de nouer une coalition dans sa base. C’est une démarche individuelle qui ne concerne pas le parti», précise Pape Diop.

En prélude aux Locales prévues en 2014, l’ancien maire de Dakar affine ses stratégies politiques et multiple ses efforts à massifier son parti sur toute l’étendue du territoire national. L’installation officielle des cadres est le premier acte «majeur» de leur stratégie politique. A l’approche des Locales, il veut concentrer les activités de mobilisation de Bokk gis gis dans Dakar. «Désormais, nous allons nous concentrer sur la ville de Dakar.

C’est un centre essentiel. Nous devons redoubler nos efforts pour implanter le parti dans la capitale. Je demande aux cadres que vous êtes d’aller militer à la base et non rester dans la Convergence. C’est là-bas que les choses sérieuses se passent», conseille M. Diop. Depuis la création de son parti, Pape Diop valse entre les 45 départements du Sénégal pour porter la voix du «renouveau».

Pour lui, l’essentiel a été fait dans les régions qui doivent procéder à la structuration officielle du parti. A travers l’installation des secteurs, des sous-secteurs, des fédérations et un congrès prévu en décembre, la Convergence bokk gis gis prépare l’avenir proche dominé par les Locales. Mais, Pape Diop est surtout préoccupé par 2017 qui consacre les destins présidentiels.

 Écrit par Bocar SAKHO   bsakho@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*