Papouasie-Nouvelle-Guinée: violent séisme de 8 sur Richter

Le tremblement de terre a été détecté dimanche à 47 km à l’Ouest de l’île de Bougainville. Le risque de tsunami a été revu à la baisse.

Un séisme de magnitude 8 s’est produit dimanche à 47 km à l’ouest de l’île de Bougainville, dans l’archipel des Salomon, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Une alerte au tsunami a été lancée.

Le Centre d’alerte dans le Pacifique a prévenu de la possibilité de «larges et dangereuses vagues de tsunami» dans un délai de trois heures. Mais il a cependant revu à la baisse les zones susceptibles de voir déferler des vagues sismiques d’une hauteur attendue entre 30 cm et un mètre.

Ne sont plus concernées que les côtes de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et de l’île Salomon. L’Indonésie et les îles de Nauru, Pohnpei, Kosrae, Vanuatu, et Chuuk ne sont plus sous la menace.

«Du fait de la grande profondeur de l’épicentre du tremblement de terre (mesurée par l’Institut d’études géologiques des Etats-Unis à 154 km sous terre), il n’est guère probable qu’on assiste à un tsunami significatif», a tempéré Chris McKee, directeur adjoint de l’Observatoire de géophysique de Papouasie-Nouvelle-Guinée, joint au téléphone par l’agence Reuters à Port Moresby, la capitale. Aucun dégât n’a par ailleurs été signalé dans l’immédiat.

Les séismes sont fréquents en Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui se situe le long de la ceinture de feu du Pacifique, un alignement de volcans le long de plaques tectoniques. En 2013, l’archipel des Salomon avait été frappé par un séisme de magnitude 8 suivi par un tsunami qui avaient fait au moins 10 morts et des milliers de sans-abris.

 

Lu ici

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*