PASSAGE DE 3 GRADES EN 12 MOIS: Des nominations fulgurantes et des interrogations !

Mamadou Sow, Chef d’état-major général des Armées (Cemga)Dans le lot des nominations des cadres généraux, s’il y en a une qui est jugée fulgurante, c’est bien celle de l’actuel Chef d’Etat-major général des Armées, qui passe de Général de Division au grade le plus élevé de l’Armée nationale. En effet depuis ce 1er juillet 2013, le Général de Division Mamadou Sow, Chef d’état-major général des Armées (Cemga), est devenu Général de Corps d’armée.

Une récompense qui ne manque pas de susciter des interrogations. Alors qu’il était colonel en septembre 2012, il est nommé général de Brigade en octobre de la même année avant de prendre l’étoile pour passer Général de Division en novembre 2012

Général de corps d’armée, il est donc propulsé au même niveau que les derniers trois chefs d’Etat-major qui se sont succédé au Camp Dial Diop : Babacar Gaye, Pape Khalil Fall et Abdoulaye Fall.

A noter que le Général Mamadou Sow, est le premier officier sorti de l’Ecole nationale des officiers d’active (ENOA), d Thies de la première promotion précisément, à devenir chef d’Etat major général des Armées.

Mais renseignements pris sur l’accumulation de ces 3 grades en seulement 1 an, l’on nous informe qu’’’à partir du moment où il devient le chef des Armées, il faut l’aligner sur le grade le plus élevé, que d’autres portent’’. Ce qui semble justifier le décret présidentiel,, même si d’aucuns ne comprennent pas les 2 premiers grades en seulement 3 mois

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*