PASSATION DE SERVICE AU MINISTERE DE LA FEMME Une cérémonie aux allures d’un meeting politique

Le tout nouveau ministre de la Femme de la Famille et de l’Enfance,  Anta Sarr a reçu le témoin hier, lundi 09 aout au building administratif,  des mains de son prédécesseur Mariama Sarr. Une cérémonie de passation de service très riche en ambiance avec la présence massive des femmes proches des deux respoanbles et des griots.
paassation_ministere_femme_1
L’ancien ministre de la Femme de la Famille et de l’Enfance a passé le témoin hier, lundi 9 aout à son successeur Dr Anta Sarr. Une cérémonie de passation de service très folklorique  qui avait l’allure d’un meeting politique  avec la présence massive des griots aussi bien du camp du ministre sortant Mariama Sarr que celui du nouveau ministre Anta Sarr.

Après avoir rendu un hommage à son prédécesseur pour «le travail remarquablement appréciable accompli durant son passage à la tête de ce département», le ministre de la Femme de la Famille et de l’Enfance, Anta Sarr, a décliné sa feuille de route. «Le Document de politique social, la Lettre sectorielle du département et la partie concernée du programme «Yonnu Yokuté» devront nous permettre de répondre aux attentes des populations cibles en terme notamment de promotion et d’auto promotion de la femme ,de protection des enfants ,de parité et de renforcement des capacités», a-t-elle indiqué.

Selon elle, avec la nouvelle dénomination de son département, avec l’inscription en toute lettre du volet «Famille», il va s’en dire que cette appellation institutionnelle va davantage confirmer son niveau stratégique et transversal au sein de l’attelage gouvernemental. D’où, dit-t-elle, l’opportunité voire la nécessité de réfléchir sur les voies et moyens de revoir le cadre organique et fonctionnel du ministère, les stratégies opérationnelles aux objectifs assignés.

De son coté, Mariama Sarr, le ministre de la Femme sortant déclare: «la cérémonie qui nous réunit s’inscrit dans une logique républicaine. Je rends un vibrant hommage à son excellence Macky Sall pour avoir porté son choix sur ma modeste personne pour diriger la première fois, sous sa magistère, ce département».

Le ministre d’ajouter, «en acceptant la charge je mesurais en même temps tous les défis à relever et qui n’étaient pas les moindres. Par la grâce de Dieu je me suis engagée corps et âme,  avec dévouement et sincérité, avec mes collaborateurs, pour conduire ce département vers de nouveaux paradigmes».

In the Spotlight

Peuls au Nigeria: la guerre de la terre

by bishba in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

“Poussez-vous !” Un épais nuage de poussière se soulève sous les cris et les coups de bâtons d’adolescents coiffés de chapeaux de paille: la foule s’écarte aussitôt, un nouveau cortège de bœufs aux cornes interminables se [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*