PAUL BIYA INVITE TRUMP ET POUTINE À S’EMPARER DU PÉTROLE DU GOLF DE GUINÉE

Vous avez à la tête du Cameroun un monsieur issu de la minorité Bulu à qui un « maguida » du Nord du pays a transmis le pouvoir en paix, malgré qu’il était un « dictateur craint ». Si Ahidjo avait voulu être « tribaliste », il aurait remis son pouvoir à un proche de son clan avec tous les moyens de l’État. Non, il a plutôt remi le pouvoir au sud du pays. C’était en 1982.

36 ans après, le Bulu ferraille pour se maintenir au pouvoir à tout prix et à tous les pris malgré les appels qui l’invitent à prendre une retraite méritée après plus de 57 ans aux affaires. La guerre dans les régions anglophones du Nord-ouest et le Sud-ouest fait rage, la guerre contre Boko Haram n’est pas terminée, les incursions des rebelles Centrafricains a l’Est du pays inquiètent. Et pire, le front anti -Américain déclenché par une horde de fanatiques qui se présentent comme des « patriotes nationalistes panafricains » à la solde du régime Biya, prête le flanc à une réponse musclée des États- Unis prêts à tout pour mettre de l’ordre dans le Golfe de Guinée.

AFRICOM est en Afrique pour rester. Peu importe ce que diront les protestataires impuissants qui crient à l’ingérence des États-Unis en Afrique. Les bases des drones américains à Malta, au Niger et puis à Djibouti sont opérationnelles et seront activées en cas de conflits majeurs dans ce qui convient d’appeler l’ancien « pré-carré » français. Les choses s’annoncent plutôt très rudes pour les dirigeants d’Afrique Centrale qui misent sur la violence et le chaos pour confisquer le pouvoir. Qu’il s’agisse de la RDC, du Cameroun ou du Burundi, il est plutôt de l’intérêt de ces autorités de mener leur politique de manière à ne pas inviter la communauté internationale dans leurs affaires comme ça a été le cas en Côte d’Ivoire.

C’est très beau de tenir des beaux discours souverainistes à la Lumumba, Kwame Krumah, Gamel Abdel Nasser, Ggbagbo, Kadhafi et bien d’autres, mais parfois, les leaders les plus pragmatiques sont ceux là qui s’évitent la foudre des puissances occidentales en faisant preuve de tact et de souplesse pour protéger les intérêts de leurs pays en menant aussi une diplomatie intelligente et réaliste. La naïveté des masses fanatiques qui prétendent défendre les potentats mafieux franco-africains se trouve dans l’amnésie souverainiste que l’on relève dans leurs envolées verbales destinées à insulter les États- Unis, la première puissance mondiale.

Je suis très amusé de lire les compatriotes Camerounais faire des leçons d’humanisme aux Américains. Ils sont vraiment drôles. Donc si je comprends bien ces fameux analystes des relations internationales, ils misent sur Poutine et la Chine pour maintenir Biya au pouvoir au delà de 2018. Ce qui est vraiment très drôle dans leur hypothèse, c’est que le tandem Poutine-Trump irait en guerre pour sauver le siège de Biya à Yaoundé dans le Golfe de Guinée. Or l’entente entre Poutine et Donald Trump est parfaite. Trump a exigé aux Occidentaux de réintégrer la Russie dans le G7 en les sanctionnant avec les tarifs excessifs sur les exportations vers les États -Unis. Dans cet arrangement à l’amiable, Trump va retirer ses troupes en Syrie chez Bachar Al Assad, et Poutine a exigé à l’Iran de retirer ses troupes en Syrie pour ménager les exigences de premier ministre Israélien.

La Russie va donc s’installer en République Centrafricaine et les États Unis au Cameroun. La Chine est confiné au Soudan, à Djibouti et dans quelques pays de l’Afrique de l’Est. Ces petits arrangements entre grandes puissances économiques ne tiennent même pas compte de l’avis de nos chefs d’États africains qui n’ont aucune initiative commune, aucune stratégie favorable à notre indépendance. C’est tellement honteux de voir nos compatriotes jouer le ridicule dans leurs discours creux et vaseux .

Le Cameroun ou l’Afrique en général a quel moyen de dissuasion pour empêcher une invasion militaire en Afrique? Absolument aucun. Les seuls pays Africains qui pensaient à l’arme nucléaire étaient l’Afrique du Sud et la Libye. Ces programmes ont étés neutralisés.

De nos jours, les grandes puissances ne négocient qu’avec des pays puissants et technologiques, autonomes et souverains à l’instar de la Corée du Nord, de l’Iran, du Pakistan et j’en passe. Pourquoi, parce que ces pays maîtrisent le cycle nucléaire. Une attaque contre ces pays peut à long terme déclencher la prolifération de la technologie nucléaire. C’est pourquoi on les réintègre dans la communauté des nations pour contenir leur ambition nucléaire. Il en est de même pour les pays d’Amérique du Sud comme le Brésil.

Seule l’Afrique est tragiquement très mal partie dans le concert des nations. Nous avons assisté impuissant à l’assassinat de Kadhafi. Les milliers d’Africains ont crié au scandale à travers des slogans très hostiles contre l’occident. Moi j’ai appris à lire les rapports entre nations avec une froideur objective, réaliste, pragmatique, dépouillée de toutes les émotions. J’ai fini par comprendre que les relations internationales sont d’abord une question de « rapport de forces entre les nations »!

C’est suicidaire de la part des Africains en général, et des Camerounais en particulier, de prétendre lutter contre la colonisation française en invitant la Chine la remplacer dans ce même rôle colonial sur le continent. C’est tout simplement fou. C’est un peu fuir la pluie pour se jeter à l’océan. Si la France nous vole pour nourrir 66 millions de Français, la Chine elle viendra nous voler pour nourrir plus d’un millard 700 millions de personnes. Et pire, très peu d’Africains parlent Chinois alors que nous connaissons la France depuis plus de 5 siècles, depuis la traite négrière.

Si l’Angola, le Mozambique et le Brésil peuvent se débarrasser de la colonisation portugaise sans s’inviter la colonisation chinoise dans leur pays, c’est ma ferme conviction que les Franco-Africains peuvent se débarrasser de la tutelle France. Le Rwanda a réussi cet exploit déjà. Pourquoi pas s’inspirer de ces pays au lieu de nous convertir en esclaves des vielles dictatures incompétentes et anti patriotes?

Laziz Nchare.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*