Pauline Diedhiou parle: « Pourquoi je me suis mariée avec un vieil homme blanc »

Pauline Diedhiou et son mari francaisElle était menacée d’expulsion de la France. Mais la préfecture de Mayenne (France) a finalement décidé de surseoir les poursuites contre Pauline Diedhiou. La procédure arrêtée, son permis de séjour renouvelé, la Sénégalaise de 25 ans est revenue sur les faits, et surtout sur les raisons de son mariage avec un Français de 71 ans. 

«Attendez, j’ai eu des copains sénégalais ; c’est normal. Mais eux, ils ne m’ont pas demandé en mariage. C’est lui qui m’a proposé le mariage en premier. Il y a d’autres qui arrivent, ils ne se marient jamais. Alors j’ai dit oui», a déclaré Pauline Diédhiou dans un reportage diffusé hier sur TF1. 

Convaincu que ce mariage était inscrit dans son chemin de vie, elle ajoute : «Pour moi, il était écrit que mon mari serait un Blanc et un homme âgé». Surtout que pour elle, au Sénégal, être mariée à un homme plus âgé n’est pas mal vu et fait même partie des habitudes de la société sénégalaise. 

A ceux qui pensent que son mariage est intérêt, Pauline Diedhiou dit : «Vous avez vu chez moi comment ça se passe. On n’a même pas l’argent pour chauffer. On a coupé le chauffage pour faire des économies. Mon mari est retraité. Il n’a pas assez d’argent. Je suis obligée, moi en tant que sa femme, d’aller chercher du boulot pour gagner un peu d’argent pour qu’on puisse avoir une vie normale». 

Pauline a aussi révélé au reporter qu’elle voudrait bien avoir des enfants. Mais que son mari (71 ans), n’en veut pas. 

C’est en 2012, lors d’un séjour de quelques jours au Sénégal, que Jean Yves Danvel a rencontré Pauline. Six mois après, ils se sont mariés. Un mariage reconnu par l’ambassade de France au Sénégal.  

Depuis, l’histoire de Pauline Diedhiou a fait le tour du monde, quand la préfecture de la Mayenne (Laval, France) a enclenché une procédure d’expulsion contre Pauline Diédhiou, au prétexte que son mariage avec un Français de 45 ans son aîné, était fondé sur des intérêts et non sur l’amour. 

Koaci.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*