Pour avoir un visage parfait, cette “femm”e a dépensé 46 000 euros en chirurgie

Fulvia Pellegrino de Peveragno a dépensé des sommes astronomiques en chirurgie pour sa transition sexuelle. Depuis qu’elle avait 15 ans, elle se sentait femme et attendait le bon moment pour vivre sa vie au grand jour. Fulvia a depuis eu recours à de nombreuses chirurgies pour avoir le « visage parfait ». Quatre augmentations mammaires, 150 interventions à l’acide hyaluronique pour les joues, des démarches longues mais qui ont été indispensables pour Fulvia. Aujourd’hui, elle vit toujours avec sa compagne mais leur relation a changé. Un témoignage relayé par nos confrères du Daily Mail.
Cette femme transgenre italienne a caché son désir de changer de sexe depuis plus de 40 ans. Depuis, elle dit avoir dépensé plus de 46 000 euros pour essayer d’atteindre le corps de femme dont elle rêvait tant.

150 injections des lèvres et des pommettes, quatre implants mammaires et deux séries de liposuccions, autant d’interventions chirurgicalesexténuantes que la femme transgenre a subies pour avoir le corps qui lui ressemble. Fulvia Pellegrino a eu auparavant une vie d’homme et n’osait pas recourir à toutes ces transformations. Née sous le nom de Fulvio, elle bénéficie désormais du soutien total de sa femme, Marisa, qui l’a connu en tant qu’homme. Après sa récente opération des fesses, elle ne compte pas s’arrêter là et projette d’autres interventions pour obtenir le résultat qu’elle imagine.

Marisa avoue que sa relation avec son mari transgenre a changé du tout au tout depuis les multiples interventions chirurgicales. L’épouse explique qu’elle considère désormais Fulvia comme une sœur plutôt qu’une partenaire. Cette dernière est toujours en quête de la perfection.

Une double vie
Le transgenre italien ne compte pas s’arrêter là en matière de chirurgie. « Je ne suis pas heureuse avec mon corps parfait. La perfection, c’est autre chose » Marisa est la seule à cautionner les projets de transformation physique de Fulvia. Cette dernière n’avait que 15 ans lorsqu’elle a réalisé qu’elle était réellement une femme et elle allait devoir garder ce secret pendant très longtemps. Et pour cause, sa famille était plutôt conservatrice et religieuse et son père faisait partie du clergé. Des circonstances plutôt décourageantes pour avouer ce lourd secret qu’elle a dû garder pour elle, même lorsqu’elle a rencontré son épouse Marisa il y’a 32 ans. Peu après son mariage, Fulvio a commencé à fréquenter des clubs gays et à se travestir. Elle explique : « Je me sentais piégée dans mon corps. Je me suis cachée dans le garage et je me suis maquillée comme une femme. Je n’ai jamais montré ce côté de moi parce que j’en avais honte »

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.