Persistance de la pénurie du liquide précieux à Dakar : L’eau, source de colère – l Le ministre Pape Diouf annonce un audit

Pape Diouf Ministre
Pape Diouf Ministre
Pape Diouf Ministre

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Pape Diouf, s’est exprimé hier, sur la pénurie d’eau, lors d’un point de presse, pour assurer que le calvaire va finir aujourd’hui. Il a également annoncé une batterie de mesures pour sécuriser l’approvisionnement en eau.

La pénurie d’eau à Dakar va s’estomper aujourd’hui. Le liquide précieux devrait de nouveau couler à flot des robinets des maisons.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a tenu un point de presse dans ses locaux pour annoncer le retour à la normale pour aujourd’hui. A 18h hier, il annonçait, en prenant à témoin les directeurs généraux de la Sde et de la Sones, que 90% des travaux de réparation de la fuite sur une grosse conduite de l’usine de Keur Momar Sarr avaient déjà été effectués.

Cette fois-ci semble la bonne, puisque le ministre a annoncé que la pièce défectueuse avait été remplacée. Les autorités se sont attachées les services de Dakarnave pour cette opération. «Les travaux ont duré puisqu’il fallait remplacer une partie de cette conduite», a-t-il expliqué.

Pour prévenir à l’avenir ce genre d’incidents, la Sones a pris des mesures à court terme. D’après le ministre, il est prévu pour cette année,  2,720 milliards pour le renforcement des raccordements de l’usine de Keur Momar Sarr. Pape Diouf annonce également dix forages dans la région de Dakar qui devrait doter la capitale de 34 500 m3 d’eau et la réparation de certains forages pour rendre autonomes les maraîchers.

Le ministre pense aussi mettre l’accent sur le réseau hydraulique national afin de sécuriser Dakar. L’exploitation du potentiel hydraulique pourrait, selon lui, assurer une autosuffisance en eau pour la consommation, mais aussi pour l’agriculture.

2,600 milliards de francs sont aussi annoncés pour le renouvellement de trois pompes et trois groupes électrogènes de l’usine de Gnite. En plus de cela, une troisième usine d’une capacité de production de 75 000 m3 devrait être construite à Keur Momar Sarr.

Cette infrastructure devrait coûter 120 milliards, cependant le financement n’a pas encore été trouvé. 400 autres milliards pour le projet de dessalement de l’eau, dont le financement est recherché auprès de la coopération japonaise.

 En plus de présenter une batterie de mesures pour mettre la capitale sénégalaise à l’abri des pénuries d’eau à l’horizon 2014, Pape Diouf s’est fait l’avocat de son département. Selon lui, ce n’est pas le premier incident noté dans cette usine construite en 2004 et garantie pour 30 ans. C’est le cinquième du genre et cela a commencé en 2009, informe-t-il.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement annonce par ailleurs un audit de l’approvisionnement en eau et des conduites. Dakar et d’autres villes du pays se sont réveillées vendredi avec la mauvaise surprise d’être privées d’eau. Cela ne devait durer que trois jours, mais s’est prolongé sur une semaine.

agueye@lequotidien.sn

In the Spotlight

Israël dévoile le premier avion électrique du monde

by bishba in SCIENCE/HITECH/Télécommunications 0

La startup israélienne Eviation a dévoilé au Salon du Bourget le premier avion tout électrique du monde. Eviation a également signé son premier contrat pour fournir des avions à deux chiffres à la compagnie régionale [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*