Pétrole : pas de compromis

Des représentants de l’Arabie Saoudite et d’autres Etats membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) se sont réunis ce dimanche au Qatar, dans le but de parvenir au gel de la production.

Image copyrightReuters
Image captionRiyad et Téhéran ne parlent pas le même langage, concernant le gel de la production pétrolière (photo d’archives).

Ils espéraient arriver à un accord portant sur le gel, d’ici à octobre prochain, de la quantité de pétrole produite par les Etats membres, afin de relever le prix du baril de brut. Ce dernier est fortement en baisse depuis mi-2014.

Des médias internationaux affirment que les discussions au Qatar ont buté sur le désaccord entre Téhéran et Riyad, concernant le niveau de la production. L’Iran n’a pas participé à la rencontre.

De l’avis de spécialistes des marchés pétroliers, l’Arabie Saoudite ne va pas réduire sa production si l’Iran ne fait pas de même, hors Téhéran est opposé au gel de la quantité de brut produite.

Plusieurs pays membres de l’OPEP sont confrontés à des difficultés économiques engendrées par la forte baisse des coûts des produits pétroliers depuis près de deux ans.

Au Koweït, des milliers de travailleurs du secteur pétrolier ont entamé ce dimanche une grève, pour protester contre une baisse des salaires engendrée par la réduction des cours du pétrole.

Ils ont organisé un rassemblement devant le siège de la compagnie nationale pétrolière.

Les dirigeants de cette société ont lancé un plan social basé sur la réduction des revenus des travailleurs du secteur.

www.france24.com

In the Spotlight

Urgent : La France répond à l’ultimatum Russe sur le FCFA

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le franc CFA fait couler beaucoup d’encre, depuis longtemps, avec une accélération et une tension sans précédent depuis quelques mois.  La semaine dernière, La Russie a donné un ultimatum à la France pour mettre fin au système [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*