Peur de l'onde de choc du 23 juin ou réalisation de la capacité des Sénégalais a refuser le recul démocratique ?

gouverneur DakarLa crédibilité de la presse n’est elle écornée en fonction d’une large publication de l’interdiction, par le Gouverneur de Dakar,  de toute manifestation entre le 10 novembre au 5 décembre 2014, excluant le meeting du PDS devant avoir lieu, une une semaine avant et a Dakar a 40kms du lieu d’organisation de la Francophonie ?

Ballon sonde du gouvernement par la complicité d’une frange de la presse arrosée a cote d’aide au point de voir ce sujet s’inviter a l’Assemblée Nationale durant la déclaration de politique générale ou reculade devant le désaveux constant de 14 millions de citoyens sénégalais, heurtes de voir une dictature rampante piétiner une charte de la fondamentale de notre nation ?

En tous cas, manque de crédibilité de la presse, ballon sonde et recul gouvernementaux, le Senegal a rate une implosion qui allait être plus la révolte du peuple plutôt que la capacité de mobilisation du PDS et la note du gouverneur de Dakar ne me peut que marquer la volonté de la population de ne plus accepter a se faire agresser par ses propres gouvernants par des privations de libertés consacrées par la Constitution.

Amadou Moctar MBAYE
Sunuker Paris

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*