PIKINE: le gérant de l’arsenal mystique de AMA BALDE, C.A.B. Diouf, alias Thieubeu arrêté

SAISIE DE 30KG DE CHANVRE INDIEN A PIKINE: le gérant de l’arsenal mystique de AMA BALDE arreté
L’arrestation des quatre individus, dont trois fils d’un brigadier de police à la retraite (voir édition d’hier), pour revente au détail de l’herbe prohibée d’une quantité de 30kg, planquée dans un bâtiment en construction transformée en bergerie à Pikine rue 10, a entraîné la chute du principal «lieutenant» et membre du staff mystique du lutteur pikinois, Ama Baldé. Il s’agit du nommé C.A.B. Diouf, alias Thieubeu.

L’entourage du lutteur pikinois Ama Baldé est dans le viseur des hommes du commissaire de police de Pikine, Adramé Sarr. Certains membres de l’écurie Falaye Baldé, notamment un gestionnaire de l’arsenal mystique, C.A.B. Diouf, dit Thieubeu, sont soupçonnés d’être mêlés à une histoire de trafic présumé de drogue. Celui-ci a été convoqué, écroué puis présenté, hier, en même temps que les quatre individus, dont les trois fils de l’ex-brigadier de police, devant le substitut délégué du procureur de la République du tribunal départemental de Pikine. Ils sont poursuivis pour les délits présumés de trafic intérieur de chanvre indien et association de malfaiteurs.
Alertés de la réception d’une quantité de chanvre indien, rapportent nos sources, les éléments de la brigade de recherches du commissariat se sont rendu sur les lieux. Ils tombent sur le nommé O.D, alias Bongo, l’interpellent et l’accompagnent dans le bâtiment en construction. Ils trouvent sur place d’autres individus, dont les deux fils de l’ex-brigadier de police, et les somment de se tenir à carreau. Mais, certains jeunes garçons refusent d’obtempérer et escaladent le mur de la maison pour prendre la poudre d’escampette. Les policiers se lancent à leurs trousses, mais finissent par les perdre dans les dédales de la localité. Ils rebroussent chemin, reviennent dans le bâtiment en chantier.

L’enquête vise l’entourage d’Ama Baldé ; le lutteur s’est rendu à la police après l’arrestation du gérant de son «cumukaay» (arsenal mystique)

Suite à une perquisition des lieux, renseignent nos informateurs, les éléments de la Br ont découvert de la drogue constituée de 15 blocs de 2 kg, dissimulée sous des débris de carton dans l’enclos de quatre bœufs. Les mis en cause sont les trois frères (M. Diouf, A. Diouf, et C.A.B. Diouf), O.S, alias Bongo, et M.A.A. Fall. Ils se disent fans et membres du staff mystique du lutteur Ama Baldé. Soumis à une fouille corporelle, C.A.B. Diouf, un préposé à la gestion de l’arsenal mystique du lutteur, a été trouvé en possession d’une somme de 945.000 Cfa, que les policiers soupçonnent d’être le produit de vente de la drogue. Mais le concerné a nié catégoriquement être un dealer et s’est déchargé sur d’autres individus en fuite, dont un lutteur de l’écurie nommé B. et un autre du nom de Mb. Mais, après l’arrestation des mis en cause, Ama Baldé s’est rendu au commissariat à deux reprises (jeudi et vendredi) pour s’imprégner des motifs de la mise au frais de son homme lige et principal gérant de son «cumukaay» (arsenal mystique).

2 autres proches de l’écurie Falaye Baldé, dont un poulain du lutteur, activement recherchés

On apprend que d’autres jeunes et supporters d’Ama Baldé sont activement recherchés par la police de Pikine. Notamment son poulain surnommé Bouba et un certain Mballé. Ceux-ci sont supposés être le ou les propriétaires de la drogue découverte dans l’enclos des bœufs dans la maison en construction.

Un avocat déjà commis pour défendre les fils de l’ancien brigadier de police

Nos sources indiquent que les trois enfants du brigadier de police à la retraite vont être défendus par un célèbre avocat à la Cour. La robe noire a été commise par la famille des frères Diouf pour plaider leur dossier devant la barre. Mais, face aux enquêteurs, les mis en cause ont catégoriquement réfuté les accusations et se sont accusés mutuellement.

Vieux Père NDIAYE
jotaay.net

In the Spotlight

Boris Johnson rétablit le subventionnement d’Al-Qaïda via le CSSF

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le ministère britannique des Affaires étrangères a discrètement rétablit le subventionnement d’Adam Smith International (ASI), interrompu depuis deux mois. En décembre 2017, l’émission Panorama (BBC) avait montré qu’ASI, soutenu par le gouvernement de Sa Majesté pour former [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*